Où ?

À l'atelier de Saint-Blaise.

Quoi ?

Suite de la Réunion mensuelle d’autogestion du 1er octobre.

Ordre du jour

Informations

  1. L’Heureux Cyclage : CARGO le 25-26 oct. L’essentiel des discussions sera le samedi. C’est ouvert (voir avec Romain, Aline, Sara, Amélie ou Una. pour connaitre l’ODJ qui n’est pas encore fixé). Prévoir une soirée les vendredi/samedi, ainsi que quelques personnes à héberger (Romain fera un mail pour les besoins).

Décisions

  1. Élection du Bureau.
  2. À valider (ou pas) : dépôt d’un dossier pour avoir accès à la Fourrière de Bonneuil, qui dépend des service de la préfecture (objets trouvés). On a peu d’info sur le gisement, et Bonneuil c’est relativement loin. D’autres ateliers d’Île-de-France vont faire la demande.
  3. Faut-il nous structurer en Île-de-France de manière plus formelle ?
  4. Participation Atelier de rue à l’École Supérieure de Commerce de Paris ?
  5. Projet Mairie de Noisy-le-Sec : Paris ou Pantin ?
  6. Héberger un atelier du Réseau salariat Île-de-France le 23 oct. à Fougères

Suivi

  1. TODO
  2. TODO inter-cyclo
  3. Point partenariat ARE avec l’École Duclos
  4. Local de stockage via Paris Habitat.

Remue-méninges

  1. Besoins et objectifs pour la Cyclofficine de Paris à l’endroit du poste de Severine.

Compte rendu

Décisions

Élection du Bureau.

  • Affronter la prise de décision
    • Les statuts actuels imposent un quorum de 33%

Candidat-e-s

  • PierreL se présente comme président.
    • PierreL n’est pas au CA et les statuts ne permettent pas au CA de co-opter un-e nouveau/nouvelle membre.
    • Une prochaine AG devant avoir lieu d’ici la fin de l’année l’entrée de PierreL au CA, en temps que président ou non.
  • Tania se présente comme trésorière.
  • Aline se présente comme co-secrétaire.
  • Romain se présente comme co-secrétaire.

Actions

  • Demander à chaque candidat-e un petit laïus sur :
    • leurs expériences dans le domaine des cyclofficines,
    • leurs engagements à venir,
    • leurs appartenances et conflits d’intérêts.
  • Rappeler que la Cyclofficine de Paris aspire à passer ses statuts en collégiale.
  • Aline se charge d’écrire un courriel pour cela.

Participation à un festival DIY de l’ESCP ?

Refus de la demande par manque d’intérêt pour la chose de la part des bénévoles.

CUCS de la Mairie de Noisy-le-Sec

  • Grosse activité avec 60-80 personnes par Atelier de rue.
  • La convention signée cette année est d’environ 4000€.
  • La convention proposée cette année est d’environ 5500€.

La question est de savoir qui porte ce projet pour l’année scolaire 2015/2016 ?

Critère général

  • L’attribution de ce projet soulève la question de savoir comment les cyclos qui ont une demande de Prest’action ou à un Appel à projet potentiels se positionnent les unes par rapport aux autres pour coopérer et non se faire concurrence, i.e. quelle Cyclofficine est la plus légitime à répondre ; plusieurs critères sont entrevus :
    1. La proximité géographique (atelier ou territoire ?)
    2. Les forces vives.
    3. La situation économique.
    4. L’historique.
  • Il nous faut une règle de base.
  • Faire attention à respecter au mieux la coopération entre associations, et à ne pas courrir après l’argent.
  • S’efforcer de déterminer si chaque cyclofficine est viable économiquement sur son territoire.

Cas des CUCS de la Mairie de Noisy-le-Sec

  • Réponse à donner le 20 octobre.
Critère de proximité géographique
Critère d’historique
  • Jusqu’à maintenant Paris a porté le projet. et Tilman a beaucoup œuvré pour renouer des liens qui étaient quelque peu fragilisés.
Critère de situation économique
  1. Paris est ric-rac en ce moment. et cet appel à projet aiderait.
  2. Pantin pourrait y trouver son compte parce qu’elle a pas mal à faire cette année.
  3. La passation du partenariat auprès de la Mairie de Noisy-le-Sec doit se faire en confiance et progressivement pour qu’il soit préservé.

Local de stockage via Paris Habitat

  • Réfléchir à partager ces locaux entre cyclofficines voire même ateliers Île-de-France, comme stockage tampon.
  • Paris Habitat dit ne pas conventionner avec plusieurs structures
    • Si la convention est établie avec une seule structure, cela crée un déséquilibre source de conflits.
    • Nécessité d’une convention entre les autres assoces et nous.
  • Ce local serait un espace tampon pour recevoir les grosses récupes, et ensuite les répartir.
  • Nécessité de définir des règles pour un partage équitable.
  • Nécessité de mettre en place une tracabilité des vélos.
    • Éviter d’être accusé de recel.
    • Tenir un registre de police ?

Structuration inter-ateliers régionale

Pourquoi ?

  • Confère Réunion inter-ateliers d’Île-de-France du 24 septembre :
    • Répartir l’argent selon des critères que nous définissons selon notre conception de la démocratie ;
    • Éviter l’écueil des critères absurdes du type « innovation » ;
    • Ammorcer un financement macro-économique au moyen de cotisations des structures ;
    • Simplifier les démarches pour les nouveaux ateliers ;
    • Mutualiser/partager les compétences et savoir-faire (négociations de partenariats, comptabilité et financement, bulletin de salaire, salaires, ..) ;
    • Forcer les partenaires à payer dans les temps (liste noire).
    • Porter une convention collective progressiste pour les ateliers vélo :
      • Qui pourrait réfléchir à un CQP.
  • Construire du bas vers le haut :
    • à un échellon entre le national et le local (quartier/ville) ;
    • de sorte que nous puissions tou-te-s nous réunir facilement : en restant à porté raisonnable de vélo.
  • Pourquoi pas si on prend le temps à formaliser les choses pour fonctionner de manière démocratique.

Comment ?

  • Face aux enjeux locaux et aux problématiques locales, vaut-il mieux se réunir :
  • Discussion à poursuivre en plus grand nombre.

Réseau salariat

et en fait tout ce qui permet d’énoncer le conflit social et donc de discerner ce qui nous émancipe du capitalisme.

  • Tout-e salarié-e ou bénévole des cyclos serait bienvenue pour se joindre à nous, voire même nos camarades d’OHCYCLO qui semblent porter de l’intérêt à tout cela, notamment pour nourrir notre réflexion collective sur notre potentielle structuration inter-ateliers vélos :-)
  • OK pour le 23 octobre à Fougères.
  • https://vote.cyclocoop.org/vote/21

ESCP

Refus de la demande pour participation d’un atelier DIY par manque d’intérêt pour la chose par les bénévoles.

Fourrière de Bonneuil

  • Faire un demande de principe, on verra bien et peut-être même qu’on arrivera à s’organiser pour faire et stocker les récupes.
  • Aline s’en charge avec l’aide de Romain qui connait bien le dossier.

Suivi

Partenariat ARE avec l’École Duclos

Cependant, la Mairie de Paris 20 nous propose pour 2015/2016 de répondre à un appel de Marché public :

Réserve parlementaire

Aline se charge d’une relance.

Liste d’achats

Les listes sont prêtes, on attend que la Comptabilité le permette.

PDE

...

Remue-méninges

Poste de Severine

But

  • Veiller à la pérénité des cyclofficines
  • Severine ne fait plus les tâches elle-même mais est la personne ressource pour :
    • Proposer des améliorations.
    • Former sur les besoins.
  • Chaque Cyclofficine doit être capable de se porter toute seule. car toutes les tâches ont quelquechose à voir avec le local, mais :
    • les équipes locales ne sont pas encore autonomes ;
    • les équipes locales n’ont pas les mêmes besoins.

Des tâches mutualisées

  • Sur certaines tâches stratégiques il est pertinent qu’il y ait deux paires de yeux :
    • la Comptabilité ;
    • les tâches spécifiques liées à l’Emploi : plus rentable qu’une personne le fasse pour toutes les cyclofficines couplé avec une transmission vers le local.

Des besoins spécifiques à chaque cyclofficine

  • Pour Paris : Tilman a déjà une prise en main conséquente sur l’administratif, mais ressent des besoins sur l’établissement des Budget prévisionnel et Budget de subvention.
  • Pour Pantin : besoin de beaucoup de transmission, Marie et Thomas disponibles.
  • Pour Ivry : besoin de beaucoup de transmission, mais Martin mobilisé sur les animations du fait de l’Arrêt maladie de Nicolas.

  • Il faut profiter de l’hiver et donc de la baisse des activités au niveau des Atelier de rue pour se former davantage.

  • En l’état actuel, le poste de Severine n’a pas de sens à moyen-terme et devrait donc un jour disparaître.
  • Il faudrait que chacune des Cyclofficine envisage un scénario où Severine n’est plus là au 1er mars 2015 et devrait donc se supporter sans-elle.

Groupe de travail co-responsable

  • Cette question nous renvoie à la répartition du travail : que chacun-e s’interroge sur ce qu’ille veut faire au sein de la Cyclofficine de Paris, et s’intéresse aux Groupe de travail co-responsable pour organiser des ateliers de transmission des compétences et savoir-faire.