Quand ?

Tous les seconds mardis du mois, de 19h00 à 21h30.

Où ?

A l'atelier de Quatre Chemins.

Quoi ?

Réunion mensuelle d’autogestion.

Ordre du jour

Tour de prénoms ?

Définition des rôles

En début de réunion, on désigne pour toute la réunion : Définition des rôles

Qui prépare le prochain CA?

Marielle Aline et Mak

La médiation gestuelle

La médiation gestuelle

Lecture de l'ODJ et éventuels ajouts

Météo de la Cyclo (10min)

Tour des ressentis sur l'asso et le mois qui vient de passer.

La parole circule alors selon le mode "je prends la parole", "je laisse la parole".

Conseil de Maison des 4C

Qui souhaite aller au conseil de maison des 4 chemins? C'est la réunion des acteurices du quartier en présence de N Berlu, l'élue à la vie associative. Khedidja l'animatrice de la mdq est venu nous le demandé en personne. Et c'est maintenant ;)

Aline y est allée.

Célébrations et retour sur les tâches accomplies (15 min)

  1. L’anniversaire, le nouveau panneau d'affichage L'atelier est tout propre, nouveau panneau d'affichage, nouvelle étagère dans les toilettes !

  2. La conférence régionale : le CR ici

    C'était une réunion de concertation entre les assos, les instituts d'aménagement de l'urbanisme, etc .. qui étaient tous conviés par la région pour discuter avec eux du plan vélo de la région.

  3. Fondation de France - réunion à La petite Rockette, 11 eme

Hier matin, réunion à la Fondation de France sur le projet monté avec le Refuge. On avait reçu l'appel à projet par le RefR pour mettre en place des actions auprès des publics de grands exclus. On a présenté le projet avec le Refuge, centre d'hébergement d'accueil de jour de Pantin (centre pour hommes seuls). L'idée est de proposer 4 ateliers spécifiques pour accueillir au moins 5 personnes, pour qu'ils récupèrent des vélos dans la cave, qu'ils les montent et partent avec. Le REFER (réseau des ressourceries d'IdF) a rappelé qu'il fallait faire ça autour d'un événement festif (ce sur quoi insistait la FdF). Le rendez-vous a durée 1h30 pour présenter la cyclo, le Refuge, et le projet. Le rendez-vous ne s'est pas trop mal passé, sachant qu'ils n'attendaient pas trop ce type de projet (l'important c'est faire la fête le 25 ou le 31 décembre, pas faire du vélo ! ...). Beaucoup de questions tournaient autour de nos financements et des emplois de l'asso. Le Refer va appuyer auprès de la FdF qui a plus ou moins changé les critères en cours de route ... La réponse est le 22 novembre. Ils donneront maximum 4.000 euros.

Questionnement : Est-ce qu'on fera quand même les ateliers si on a pas les sous ?

Dans tous les cas on ne fera pas de fête significative car on s'est dit que le concept même d'un réveillon solidaire n'avait pas de sens pour la Cyclo.

Il faudrait quand même commencer à préparer en avance même si la réponse est tardive (préparer des vélos, etc ...) Et on verra quand on aura la réponse si on le fera.

Gigi, Juliette et Adèle sont volontaires.

Gestion du futur très proche (Qui veut faire quoi ?). Sujets urgents. (10 min)

  1. Bicloud :

Jessy, Marielle et Quentin devaient regarder quelle participation financière on donnait au Bicloud, qui est le système informatique pour gérer les ateliers vélos (wiki, mails, sondages ...). C'est un prix libre. On attend des réponses de Ludo qui s'occupe de ça à l'Heureux Cyclage. L'HC est en train de nous réinstaller la personnalisation de La Burette, on aimerait rémunérer le temps de travail de Ludo sur ce projet (4 jours de 7h x smic horaire = 400 euros environ) (on a payé 200 l'an passé).

Le CA est ok pour ce paiement là

  1. Accepter la monnaie locale "La Peche" pour les adhésions et les dons:

C'est la monnaie locale de Montreuil et d'une Paris de l'est parisien. C'est géré par une asso qui s'appelle "La monnie la Pêche". On a discuté de la possibilité pour l'asso d'accepter l'adhésion payé en Pêche (1 euros = 1 pêche, et pas de frais pour la Cyclo. Cela rentre dans la même comptabilité). L'intérêt c'est de favoriser l'évonomie locale à travers l'économie locale, et aussi de ne pas passer par une banque (choix éthique). Ça pourrait aussi permettre de faire entrer la Pêche à Pantin (qui n'est présente que à la Menuiserie de Pantin pour l'instant).

Si un particulier change ses euros en pêches, il n'y a pas de commission. Si un commerçant change ses pêches en euro, il y a une commission de 3% a verser à une asso de son chaud adhérente à la pêche. Il y a une cotisation à l'asso des Pêches (de 1 à 250 euros).

Pour l'instant on ne pourrait dépenser nos pêches par exemple en achetant des produits alimentaire aux Nouveaux Robinsons à Montreuil. On ne peut pas encore acheter de cables de freins et d'huile ! Ca resterait quelque chose à la marge, mais en même temps ça participe à développer le réseau des Pêches. Il y a déjà des Pêches au Prè St Gervais et à Saint-Denis.

On pourrait réfléchir à un tarif différencié pour l'adhésion (réduction pour ceux qui payent en pêche, pour promouvoir la monnaie locale et sensibiliser à la sortie des banques). Mais réfléchir à la question de l'accessibilité de la monnaie pour ne pas être excluant. Si on fait ça il faut participer à diffuser cette monnaie.

Giampierro se porte volontaire pour récupérer les pêches payées à la Cyclo. Gigi et Daniel sont aussi intéressés.
On continu a réfléchir sur la liste de discussion, à aller voir leur site, et on décide au prochain CA.

  1. Stratégie salariale de l'HC

Aline souhaite avoir un pouvoir pour aller voter au CA de fin octobre pour la nouvelle proposition de stratégie salariale. Soit l'HC reste bénévole (et les salariés des cyclo portent pas mal de tâches), soit ils décident de l'embauche (d'une personne, dédiée à la recherche de financement).

A la première consultation, notre cyclo avait fait remonté des doutes, et avait voté pour la proposition "formation-animation". Les résultats étaient de 50-50 et seulement la moitié des cyclo avaient votées.

Rappel du mode de décision de l'HC : On vote avec la main, de 1 à 5 doigts ("je ne peux pas exister avec cette idée" (5),"il faut qu'on fasse des amendements"(3), jusqu'à "ça me va" (1)) Ca fonctionne pas conscensus, il faut que tout le monde ai mis 1 ou 2 doigts pour que ça passe.

Dans le CA de l'HC il y a un petit groupe qui a pas mal avancé sur les propositions, Aline a l'impression que c'est un peu déjà joué. Au CA de l'HC il y a principalement des ateliers avec des salariés, du coup ce sont des collectifs habitués à donner des tâches administratives à des salariés. Il y avoir conflit d’intérêt, car les personnes du CA sont celles qui font la partie administrative du coup ils veulent une personne qui fasse les tâches qu'ils n'ont pas le temps de faire (distance géographique, déjà pris par leurs intérêts).

Le fait qu'un⋅e salarié⋅e de l'HC gère toute la partie comptable pose des questions de concentration des pouvoirs..

On questionne aussi la pertinence du poste : si les membres du CA font que de l'administratif c'est aussi parce que "ça les fait kiffer" (c'est pas parce qu'il y a un poste salarié pour le faire, qu'ielles vont moins en faire ...)

On peut proposer la mise en place d'un garde fou sur la répartition des tâches du futur⋅e salarié⋅e du réseau (que ça ne soit pas que de l'administratif/recherche de financement, mais qu'il y ai une partie de temps dédiée à l'animation). On peut faire profiter de notre expérience, dans nos cyclos les salarié⋅e⋅s ont des fiches de postes assez larges, pour que l'embauche ne soit pas sur un schéma bateau qui soient un peu trop éloigné du réseau. Et on pourrait proposer que les ateliers vélos mandatés soient là pour encadrer la personne salariée.

Aline va aller voir au CA où cela en est, recreuser les mails, et redonner matière pour qu'on en rediscute par mail.

  1. Formation méca intercyclo

On doit mettre en place un cycle de 10 demis journées dans le cadre d'un financement. Les dates et le programme ont été décidés. Les journées auront lieues dans les 3 cyclo. Elles démarrent début novembre, et acceuilleront 12 personnes par module. Deux après-midi seront organisées autour du diagnostic de vélo, et des journées spécifiques sur le roulement, la transmission, etc. Les ateliers commenceront par du triturage (apprendre par la pratique) et que la théorie arrive à la fin.

Il faudra des formateurs sur ces sessions. Ce sont des formations destinées au renforcement de la vie associative, pour monter en compétences les bénévoles qui tiennent les permanences et les ateliers.

Les prochaines étapes seront de faire des affiches pour annoncer ces formations, et trouver des personnes pour animer. Il n'y aura pas de salariés sur l'animation des formations (mais seront dispos pour aider à préparer.

Il y a déjà des personnes motivées pour réaliser un livret bidouille sérigraphié, qui serait distribué à la fin des ateliers.

  1. Point surprise - Restitution formation avec l'engrenage de juillet

Petit jeu de positionnement avec des anecdotes en lien avec le vélo.

C'est un extrait de la formation avec l'engrenage début juillet. Les bénévoles qui ont participés ont décidé de passer ce qu'ils ont appris et restituer la formation en organisant différents temps comme celui ci lors temps de CA.

Cette formation et les animations permettent de créer des liens autours de la cyclofficine, où on fait connaissance, etc .

Il existe à Pantin une autre association d'éducation populaire, Starting-Block, qui organise des formations similaires autour de l'éducation populaire.

La Cyclo s'abonne à leur newsletter.


PAUSE FESTIVE


Ordre du jour

Point sur les sollicitations extérieures (sujets extraits du dernière CA) (20 min)

  1. Atelier de rue- Salon des asso de Romainville, vendredi 28 octobre, afterwork, 16h - 20 h

    Marielle, Adèle et Marie sont volontaires pour préparer les bâches

  2. Convention avec "autour du Cycle", c'est signé?

    Il n'y a pas eu de retour de leur part et elle n'est pas encore signée.

  3. Projet jeunes Aubervilliers

Mort dans l’œuf

  1. Statut d'invité (cf mail de Daniel)

Daniel souhaite qu'on créé un statut d'invité. Dans son expérience d'animation de perm', il y a des personnes qui viennent et qui ne veulent pas adhérer (qu'ils ont seulement un petit truc à faire). Le statut permettrait que les bénévoles qui tiennent la perm' puissent avoir la délégation du CA pour jauger les gens qui doivent adhérer ou pas.

Questionnements et limites : - c'est difficile à jauger, ça peut être dur à mettre en place - est-ce qu'on peut arriver à définir précisément et faire des critères qu'on peut afficher ? - Si ce statut existe, on aura du mal à demander aux gens d'adhérer - Il y a déjà des flous (si quelqu'un vient accompagner quelqu'un qui répare sont vélos, est-ce qu'il doit adhérer ?) (ou si quelqu'un est d'un atelier vélo d'une autre ville) - Garder une règle ferme cela permet de s'appuyer sur quelque chose pour dire non - Un statut invité pourrait faire trop magasin et inciter trop à la consommation - Est-ce que ça peut faire un effet "salle de sport" (une séance découverte avant d'adhérer ? ) - Est ce que avoir ce statut donnerait une aide ou un handicap aux bénévoles qui tiennent les perm (porter la responsabilité de décider) ?

Décision rejetée de la part du CA. Pour rappel il existe déjà le statut d'heureux voyageur.euse , pour ceux.elles qui sont adhérent.es d'un autre atelier vélo du réseau, on les accueille. Jessy se porte volontaire pour expliquer à Daniel le refus du CA.

  1. La régie de Quartier de Stains demande de compléter une grille tarifaire

On a régie un mail de la régie de Quartier demandait à ce qu'on remplisse une grille tarifaire avec nos tarifs de prestation.

la réponse est oui.

  1. Passage Forceval : pétition à signer ?

Il faudrait que la cyclo se positionne là dessus de manière assez clair car leur proposition est en train de changer (avec le kilomètre zéro, on va se récupérer tous les camions) Oui on la signe, et la cyclo va promouvoir la pétition auprès des adhérents. On la met dans la newsletter d'octobre.

On peut reprendre contact avec eux pour voir si il y a une réunion ou un événement, si on pourrait pas faire un truc (proposer un atelier ? )

  1. Point sur la relation avec la Friche

Il y a eu une réu avec la Friche, à la demande du dernier CA, pour pouvoir établir ensemble un fonctionnement qui permette à chacun de se réaffirmer comme entité associative et clarifier les relations. La réu s'est bien passée, c'était cordial. La friche a besoin de l'accès à la cyclo pour de l'éléctricité (et quelques emprunts de matos/vaisselle) et la cyclo a été amené à utiliser l'espace de la friche pour des animations et des réunions.

Il a été établi / reposé : - que la friche pourrait avoir accès à la cyclo, sur projets (envoyés par mail une ou deux semaines en avance pour le signaler) avec dates de débuts et de fin et personne référente - que la clé qui est détenue par la voisine va disparaitre. - que la friche n'aura pas de clé de la cyclo mais il y aura toujours une clé à la cyclo qui sera destinée à des projets (de la friche ou besoin spécifique de la cyclo) - que la friche a accés à la cyclo pendant les horaires des perm de la cyclo (sans demande officielle) de la même manière : - quand on a besoin de la friche il faudra faire la même demande Il a été aussi décidé que les 2 collectifs osent parler régulièrement de la relation entre voisins, qu'il y ai moins de tabou et d'informel. Le bureau de la friche changera d'ici 15 jours, ça pourrait être bien de refaire une réunion avec la cyclo à cette occasion. Les relations avec la friche ne doivent pas être influencées par les vielles histoires de vol.

Proposition validée. A propos de la clé de la friche qui est à la cyclo : on ne veut plus avoir à le gérer. On restitue la clée de la friche à la friche.

A préciser : une convention commune sera écrite (car les 2 assos n'ont pas les mêmes règles de fonctionnement, par exemple sur l'alcool), les 2 entités doivent connaître les entités de l'une et l'autre.

Aline se porte volontaire pour diffuser les points auprès des bénévoles (points sur l'alcool, sur les décisions d'aujourd'hui vis à vis de la proposition de Daniel, et des décisions vis à vis de la friche)

Comm' AGRASH (pour la gestion Humaine des Ressources)

  1. IKV La com' propose que les salariés aient l'indémnité kilométrique vélo dès le mois d'octobre

    Le CA est d'accord. On part sur le forfait de un jour travaillé = un jour d'ikv (pour simplifier la comptabilité) préconisé par l'AGRASH

  2. poste CDD CUI temps plein?

Aline et l'AGRASH souhaitent continuer son CUI à temps plein et plus à 26H. Il y a en effet beaucoup de travail à faire sur la fin de l'année (bilan, etc ...). Il a été entamé un travail mais pas terminé pour voir si on arrive à assurer cet emploi là. Il faudrait un peu plus de temps pour travailler là dessus et voir si c'est viable.

Si c'est financièrement viable et que la com FRIK donne son aval, le CA approuve.

  1. Aide CUI/CAE

On s'est rendu compte que comme Aline habite en QPV on pourrait avoir plus d'aide sur son emploi. Marie attends des retours de Pôle Emploi pour voir si on peut revenir sur la convention passée. Elle a aussi demandé à Pôle emploi pour voir si on peut renouveler le CUI d'Aline de 6 mois et pas forcement d'un an.

Qui en est ?

Aline, Marie, Gilles S., Quentin, Gigi, Marielle,Jessy

Qui veut rentrer ? Qui veut sortir ?

Gigi souhaite sortir de cette com

COMCOM

Qui en est ?

Aline et Jessy

Qui veut rentrer ? Qui veut sortir ?

personne

Qu'est ce qu'on y fait ?

La newsletter , les affiches, la sérigraphie Elle se réunit généralement le 4ème mardi du mois

COMATOS

Qui en est ?

Yohan, Pierre, Mack et Marie

Qui veut rentrer ? Qui veut sortir ?

personne

Qu'est ce qu'on y fait ?

L'achat des consommables, outils, gros matériel

COMFRIK

Qui en est ?

Marielle, Gigi, Marie

Qui veut rentrer ? Qui veut sortir ?

Adèle souhaite l'intégrer

Qu'est ce qu'on y fait ?

Avoir une vision globale par le prisme du financier et du budget, permettre d'essayer d'anticiper les mois et l'année à venir. Et pour accompagner la projection des projets, préparer l'AG et le budget prévisionnel.

FIN