féminisation des termes
Pour le rapport d'activité qui sera présenté aux adhérents et aux institutions, je préconise de ne pas jouer avec l'orthographe conventionnelle, même si elle est entachée de 8000 ans de patriarcat.
anne-lise, le 

Où ?

à l'atelier du 3 rue de Noisy le Sec, de 14h à 18h.

Quoi ?

C'est l'assemblée générale annuelle, tou-te-s les adhérent-e-s sont les bienvenu-e-s!

Rapport d'activité

INTRODUCTION

Depuis juillet 2010, la Cyclofficine de Paris pédale de toutes ses forces pour semer des bicyclettes dans toute la ville ! Comment ? En accompagnant les amoureux-ses du vélo et celleux qui le découvrent, dans l’apprentissage de l’autoréparation de ce moyen de transport doux, sain et écologique. A travers ses activités, c'est toute une philosophie de ville et de vie (des individu·e·s et de leur quartier) qui est promue.

Vous souhaitez en savoir plus ? Venez discuter avec nous !

Ce rapport retrace l'activité de la Cyclofficine de Paris en 2016, et en particulier les projets qui ont marqué l'année de l'équipe des Cyclopotes.


SOMMAIRE


  1. Synthèse des activités et de la vie visible de l'atelier en 2016

1A. Implication humaine

2 salariés: Hugo Sesolis, Stéphane Arca, 30 bénévoles, 9 membres du comité d'autogestion: la collégiale, Stéphane Arca, Louan Sayarath, Galileo Barbieri, Simon Jahnich, Caroline Rousseau, Romain Denoyer, Coline Loison, Serghei Mihai, Tania Grawitz.


1B. Activités d'autoréparation

Avec 7 permanences de 3 à 5h par semaine, la Cyclofficine en 2016 c'est plus de 300 permanences pour plus de 1 000 h d'ateliers vélos ouverts à toutes et à tous

Bilan des activités dans les murs : descriptif des différents ateliers (mixtes, bénévoles, Maniv'Elles)

Les permanences "dans les murs" se répartissent sur deux ateliers ( Bonnard et Fougères). Il revient aux bénévoles d'ouvrir la semaine avec un atelier le lundi soir à Bonnard de 19 à 22h. Deux référent.e.s d'ateliers, au minimum, préalablement inscrit•e•s sur le planning ( https://framacalc.org/cycloplanning) ouvrent le lieu. Elles-Ils accueillent les nouveaux adhérent•e•s, leur présentent l'atelier et son fonctionnement. Elles•Ils sont présent•e•s tout au long de la permanence pour accompagner les adhérent-e-s dans leurs réparations et stimuler l'entraide. A la fin de la permanence, Elles•Ils veillent à ce que les adhérent-e-s rangent et nettoient l'atelier.

Le mardi, de 19h à 22h, ce sont les mêmes principes qui s'appliquent à l'ouverture de l'Atelier de Fougères.

Le mercredi, l'atelier de Fougères est ouvert de 14h à 18h. Cette ouverture est dite "mixte". Cela implique qu'un.e salarié.e, appuyé.e par un.e bénévole, prennent en charge l'ouverture et la fermeture de l'atelier. Elles•Ils assurent l'accueil, l'orientation et la bonne humeur au sein de l'atelier. Le mercredi soir, l'atelier ouvre à nouveau ses portes.

Le deuxième et le quatrième mercredi du mois, les volontaires se retrouvent à Fougères pour l'atelier DEMONTAGE/REMONTAGE autour d'un apéro, les bénévoles sélectionnent des vélos qui sont entièrement démontés afin d'alimenter les stocks de pièces détachées mis à la disposition des adhérent•e•s à prix libre. D'autres vélos sont remontés pour être vendus à un prix modique dans les ateliers.

Le troisième mercredi du mois se tient un atelier "MANIV'ELLES" à Bonnard. Ce créneau est non mixte. Il est réservé aux femmes et personnes transgenres. Le but de cet atelier est d'offrir un espace et un temps à des personnes qui sont ou se sentent exclues ou en minorité dans nos ateliers. En effet ,malgré toute la bonne volonté de nos adhérent•e•s, bénévoles et salarié•e•s, la société reste en grande partie faite par et pour les hommes, la mécanique et les ateliers vélos n'y échappent pas. Les ateliers Maniv'Elles permettent ainsi aux femmes et personnes transgenres de s'approprier un lieu et des connaissances entre elles, en dehors de toute pression, regard, préjugé sexiste ou misogyne.

Le jeudi après-midi, tout comme à Fougères le mercredi après-midi, l'atelier de Bonnard lève son rideau pour une permanence MIXTE. Idem le vendredi après-midi.

Le samedi, les deux ateliers sont ouverts pour des permanences MIXTES à l'exception du premier samedi du mois. Le premier samedi de chaque mois, des bénévoles et les salarié.e.s se retrouvent le matin pour ranger et nettoyer un des deux ateliers. L'après-midi, les deux ateliers sont fermés afin de libérer bénévoles et salariés pour la VELORUTION, manifestation cycliste mensuelle qui vise à revendiquer une place plus importante pour le vélo dans la Circulation !!!

Afin d'offrir l'occasion aux adhérent•e•s de réparer leur vélo et grâce à la mobilisation de bénévoles, un des deux ateliers est ouvert le premier dimanche de chaque mois.

Les ateliers hors les murs

Bricorecyclo:

Fête à DD: 13/04/2016. Mairie du 19e: 24/04/2016. Pavillon circulaire: 10/04/16, 17/04/16, 24/04/2016, 18/02/2016, 11/02/2016. PLPD: bricorecyclo avec la Petite Rockette les 14/01/2016, 28/01/2016

Autoréparation: Association de locataires place Marc Orlan (19e), 12/03/2016. Dégenrons les mécaniques, VVV Bas Belleville: 01,02,03,04,05/08/2016. Carton Plein: 11 et 18/01/16.

Politique de la Ville: ateliers d'auto-réparation avec Emmaüs coup de main porte de Montreuil: 16/03/16 , 06/04/16 ,04/05/16, 07/09/16, 17/09/16, 19/10/16. Quartier Fontaine aux Rois: 26/08/16 09/09/16, 23/09/16, 07/10/16, 21/10/16
Cyclo Tour, Porte du 20e: 01,08, 15/062016 La Friche: 13,20 et 27/07/2016

QSB 11: 29/05/16 et 02/10/16

Village du développement durable: 05/06/16

Cop 21, Conseil Régional: porte d'Ivry et porte de Montreuil, 22/06/2016. Cyclo Cuisine avec Extramuros: 21 et 22/04/2016. Brocante St Blaise Fête de la récup' 18 et 19/06/2016.

VVV - Customisation de mobilier roulant chez La Petite Rockette avec Extramuros
12, 13,14,15,16/07/2016

Bourses au vélo avec la mairie du 11e

Le 04/06/2016

Le 18 septembre 2016, place Léon Blum, Paris 11e

La bourse aux vélos organisée avec la maire du 11e arrondissement de Paris a été un franc succès, voire un trop grand succès. La communication faite d'une part par la Mairie et d'autre part par la Cyclofficine a engendré une immense participation du public. Nous vous laissons juger par les photos. Les résultats quand à la vente de vélos sont les suivants :

160 vélos ont été déposés à la vente (134 pour adultes et 26 pour enfants), 126 ont été vendus (104 adultes et 22 enfants), 34 n'ont pas été vendus (30 adultes et 4 enfants, dont 2 ont été abandonnés par leurs propriétaires).

La vente de ces vélos apportés par des particuliers représente un total de 10810€ dont 10% est revenu à la Cyclo (1081€). La Cyclo a par ailleurs vendu pour 960€ ce qui fait un total de 2041€ de recette pour la Cyclo.

1C Adhérents

Nombre d'adhérents

Comparaison avec les années précédentes.

Age - Genre - provenance : perspectives par rapport aux années précédentes


1D Réemploi

Nombre de vélos récupérés: 339 (159 de la déchetterie, 91 donnés par des particuliers et 89 récupérés auprès de bailleurs ou vidage de caves etc...) 51 offerts à des partenaires (club de prevention)

Nombre de vélos transformés remontés par des adhérents / mis en pièces détachées 137 vélos démontés pour pièces ou montés par les adhérents puis vendus

Nombre de vélos vendus:

une centaine à l'atelier du 15 rue Pierre Bonnard
une cinquantaine à Fougères dont un grand nombre de vélos enfants (à prix libre  et qui peuvent être échangés par la suite quand l'enfant grandit)

1 E : Partenaires

Cyclo, HC, Clavette. Voir ci-dessous.

Les classiques : Petite Rockette, Maison des Fougères, Maison de quartier 20e/11e, Emmaüs Coup de Main, Les nouveaux : Extramuros, Feu Vert, Olga Spitzer, Carton plein, etc... Mettre à jour.

Nous les remercions toutes et tous


  1. Les chantiers 2016

    Introduction : cela fait maintenant cinq ans que la Cyclofficine de Paris poursuit ses objectifs à travers plusieurs activités et projets. L'heure est à la stabilisation de l'activité. Plutôt que de redire dans le détail les projets qui ont été réalisés cette année, nous avons préféré nous arrêter sur quelques chantiers majeurs pour la vie de l'association, avec un oeil forcément subjectif.


2a : Des changements dans l'équipe

• 2016 a été l'année du départ du premier salarié de la Cyclofficine, qui a quitté Paris pour d'autres projets. Son remplacement a été l'occasion pour l'équipe de mettre en place des outils permettant de mieux appréhender la fonction employeur de l'association:

• Procédure de recrutement

• Grille d'évaluation

• Transmission des compétences etc...

Afin de mener à bien le renouvellement sur le poste de coordinateur de l'atelier de Fougères, nous avons mandaté un groupe de 6 membres de la collégiale (dont. les deux salariés). Nous avons défini ce qui nous paraissait important dans le processus de sélection des candidat•e•s. Pour clarifier nos attentes, nous avons élaboré la fiche de poste de•u la nouve•au•lle salarié•e. Une volonté d'avoir une parité de salariés a orienté le choix des candidat•e•s. Le procédé a été suivi à la lettre, des discussions sur les attentes et les valeurs de l'association ont été nombreuses et souvent compliquées. A la fin de la campagne d'entretiens, nous avons choisi Valérie.

Au bout de trois semaine, ce recrutement ne s'est pas avéré concluant. La prise de fonction de Valérie a soulevé de nombreuses questions auxquelles nous n'avons pas pu trouver de réponse. Aussi nous avons préféré mettre fin à la période d'essai en accord avec la salariée.

Cette expérience nous a amené à conclure que les choix de gouvernance de cette association et les valeurs sur lesquelles elle repose, doivent être connues et maîtrisées par la nouvelle recrue.

Partant de ce constat, nous avons recruté Hugo qui était entré dans la Cyclofficine en tant que bénévole. Il avait suivi la formation dédiée aux bénévoles et avait postulé à l'offre d'emploi. Nous lui avons fait passer un entretien et recueilli les avis de plusieurs d'entre nous qui l'avaient côtoyé.

Après presque un an d'aventure commune, nous sommes tout•e•s ravi•e•s de ce recrutement. Hugo qui a pris la suite de Giuso a su faire sa place en articulant ses missions avec celles de Stéphane et des bénévoles. Nous en tirons donc la conclusion que nous devons choisir notre futur•e salarié.e dans nos bénévoles si possible ou dans nos cercles de collectifs proches.

Il reste maintenant à maintenir cette dynamique pour assurer un suivi de la fonction employeur de manière régulière et dans un temps plus long.

• Le va et vient du bénévolat L'année a été riche pour le bénévolat, avec des implications fortes à la fois sur les ateliers et dans les tâches moins visibles. En parallèle, la Cyclofficine de Paris reste un projet aux objectifs ambitieux qui peut demander de l'énergie à l'infini. Il faut rester attentif à l'équilibre de chacun pour que le plaisir reste entier pour tou-te-s.

A ce titre, l'année 2016 a donné lieu à plusieurs renoncements ponctuels ou définitifs qui doivent interroger l'association dans son mode de fonctionnement.

Idée que le groupe de travail RH soit aussi un outil pour les bénévoles qui s'impliquent de manière intensive et qui finissent par s'user voire se dégoûter de cette activité.

Un autre problème reste le nombre limité de bénévoles dans la partie "gestion d'association" et donc une certaine pression sur celleux qui restent et n'osent se décharger de certaines activités de peur qu'elles ne soient pas accomplies.

Une des solutions testées en 2016 est la nécessité d'être au moins deux bénévoles pour ouvrir une permanence. Cette solution mériterait peut-être d'être appliquée dans la partie "gestion d'association"...

Stage de Clément du 02 au 27 janvier 2017

Clément est en formation en DUT Carrières Sociales option Gestion Urbaine à l’IUT de Bobigny. Sa volonté d'intégrer la Cyclofficine en tant que stagiaire était donc une approche différente des stagiaires en mécanique que l'on a pu rencontrer dans le passé.

Il a ainsi travaillé auprès de Stéphane pendant le mois de janvier (Hugo était en congé), a participé aux permanences mais s'est surtout penché sur "la partie immergée de l'iceberg" à savoir l'organisation administrative, le fonctionnement en collégiale, le rapport aux collectivités...

Bien que le fonctionnement de l'association lui ai d'abord semblé assez déconcertant, il s'est petit à petit approprié les outils et les concepts propres à notre organisation. A la fin de son stage, il nous a envoyé un questionnaire portant sur l'implication bénévole, la politique et les valeurs de l'association.

Il est revenu nous voir lors d'un CA et nous a fait un retour positif sur son expérience et prometteur pour son rapport de stage que nous avons hâte de lire.

Cette expérience a aussi été constructive pour le collectif. Elle nous a en particulier fait prendre conscience de la difficulté, pour des personnes externes au collectif, de comprendre son fonctionnement et de s'approprier nos outils. Les questions de Clément ont mis en avant des sujets auxquels nous n'avions pas ou peu réfléchi et auxquelles nous n'avions pas trouvé de réponse, telle la gestion de conflits internes au collectif. Ces réflexions, questionnements voire difficultés n'ont pourtant pas découragé Clément, son enthousiasme communicatif nous a aussi rappelé que la Cyclofficine est avant tout un lieu ouvert et accueillant prêt à se remettre en question, propice à la discussion, qui prend son temps pour répondre aux interrogations qu'on peut lui soumettre.


2b : Des Formations:

Formation des salariés:

Hugo a participé à la formation "pédagogie dans les ateliers" de l'Heureux Cyclage les 23 et 24 avril 2016

Cette formation est destinée aux personnes qui animent – ou se destinent à animer – des sessions d’auto-réparation dans un atelier vélo.

La formation aborde la question des différentes pédagogies possibles afin d’aider chacun-e à y situer ses pratiques lors de l’animation d’une séquence d’auto-réparation. Elle permettra aux stagiaires de prendre conscience de l’ambiguïté qui existe entre réparer un vélo et apprendre à réparer un vélo, et ainsi, d’adapter leurs pratiques en fonction du contexte et des priorités de leur atelier. Pour être capables de :

 Situer les pratiques d’atelier parmi les grands courants pédagogiques ;

 Prendre conscience de son rôle d’animateur·ice d’atelier et de ce que ça implique ;

 Proposer/expérimenter des solutions concrètes d’amélioration de l’apprentissage au sein de son atelier.

Formation Engrenage: 7/8 et 9 juillet 2016 à l'atelier de Fougères

La formation par l'Engrenage, scoop d'éducation populaire sur le sujet : "stimuler la participation des bénévoles" s'est faite avec Pantin après une demande d'un bénévole de Paris suite à des problématiques relationnelles au sein du collectif mais sur l'initiative de Pantin. Les 4 bénévoles et un salarié de Paris y ont assisté. Aucun•e•s d'entre elles•ux, n'a assisté à la totalité des 3 jours. Le bénévole demandeur n'y a pas assisté. La formation faite sur mesure pour les Cyclofficine n'a pas été restituée au CA de Paris. Les raisons en sont multiples, peu de demandes de retour, peu de rendu possible de retour, beaucoup de travail pour les personnes y ayant assisté, un peu de peur de comment cela va être reçu et des réactions (voir de l'absence de réaction). Il y a cependant une envie et des idées de rendu qui sont à venir. La formation a porté essentiellement sur notre manière d'être, d'agir avec ou en étant les bénévoles. Une mise en résonance de nos pratiques, de nos problématiques, de nos limites. Peu de solutions réelles ont été données mais tout un tas de procédés sortis de l'éducation populaire et un accompagnement possible nous ont été transmis. Cela suppose un travail du collectif. Une écoute, une ouverture et une volonté de clairvoyance sont nécessaires pour ce beau travail à faire.

Formation Bénévoles

En 2015, les Cyclos ont obtenu une aide du FDVA (le fonds pour le développement de la vie associative) pour mettre en place des cycles de formation à la Cyclo. Mais qui dit formation, dit préparation ! Et quitte à y passer du temps, notre idée est de faire des "kits de formation", pleins de cyclo-outils afin de pouvoir relancer à l'infini des formations dans les Cyclos et les mettre à disposition des autres ateliers de France et d'ailleurs.

L'objectif est de : faire en sorte que plus de bénévoles se sentent techniquement à l'aise pour transmettre leurs savoirs lors des permanences. Il y a vraiment un enjeu de savoir comment on parlera de ce que l'on a appris pendant les formations. Il n'y a pas que de la mécanique mais aussi un enjeu de pédagogie important.

Planning:

Formations "Devenir Bénévole Autonome" (c'était en 2016) 

Dimanche 14 février 10h-17h: valeurs de la Cyclo et ce qui fait vivre notre association. Utilisation d'une magnifique frise faite par les bénévoles lors de la préparation (photo)

Samedi 27 février 10h-17h : quels sont les outils pour faire vivre la cyclo, comment monter/suivre un projet, le CA (organisation d'un faux CA), Pratique du théâtre forum sur la gestion des vélos que les adhérent•e•s laissent à l'atelier le temps de finir leur réparation et l'attitude à adopter face à un comportement sexiste au sein d'une permanence.

Sujets abordés lors de ces formation dites "théoriques": - Les ateliers: Comment tenir une permanence de l'ouverture à la fermeture ou gérer un atelier de rue.

    - Débattre des valeurs des ateliers.

    - Décrire le fonctionnement des partenariats et quels sont-ils (publics, privés...).

    -Présenter le réseau national des ateliers vélos (L'Heureux Cyclage), sa fonction, ses formations, ses rencontres.

    -Discuter de la communication des ateliers, comment répondre à un journaliste (...).

    -L'organisation des Cyclofficines : La collégiale, le vote de valeur...

    -L'administratif : la comptabilité quotidienne et hebdomadaire, le prix libre, les devis.

Ces formations théoriques ont été complétées par des formations à la pratique de la mécanique. Elles avaient pour but de préparer au mieux les bénévoles et de leur donner confiance dans leurs capacités mécaniques pour tenir une permanence. Suite à quelques soucis d'organisation, ces formations ont quand même eu lieu à la fin de l'année 2016 et au début de l'année 2017.

Formations "Mécanique" (voici le programme que l'on a décidé) : 

Dimanche 6 novembre APREM à IVRY : DIAGNOSTIC : Choisis ton vélo

Dimanche 20 novembre APREM à PANTIN : ERGONOMIE (bricoler/rouler sur son vélo sans se faire mal et sans force, connaître un atelier vélo, ses outils et les produits qui y traînent)

Dimanche 27 novembre TTE LA JOURNÉE à FOUGÈRES : ROULE TA BILLE et ROULE TES JEUX (tout sur le principe des roulements d'un vélo)

Dimanche 4 décembre APREM à IVRY : ROUE (maintenant qu'il n'y a plus de jeux, on règle le voile)

Samedi 10 décembre MATIN à FOUGÈRES : FREINS (bon on a une belle roue, on peut parler des freins)

Dimanche 18 décembre TTE LA JOURNÉE à PANTIN: TRANSMISSION (on met tout ensemble pour rouler pédalier, chaine et surtout dérailleurs, on parle de braquets aussi)

Samedi 14 janvier TTE LA JOURNÉE à BONNARD : 

MATIN : DIAGNOSTIC 2nd session de Choisis ton vélo

APREM : RUSTINE PEACE tout sur l'entretien de son vélo, rouler en sécurité et faire les réglages et réparations de survie.

Planning intial :

Automne 2015 - PREPARATION des FORMATIONS  

HIVER-PRINTEMPS 2016 - LANCEMENT DES SESSIONS DE FORMATION  


Public visé par les formations : les fonds FDVA ont pour objectif de stimuler le bénévolat dans les associations. Les formations sont donc avant tout dédiées à des adhérent-e-s qui souhaiteraient s'investir dans les Cyclo en tant que bénévoles. Le format "Avec Inscription" et avec un nombre limité de places par session est retenu bien qu'il soit limitant pour des personnes n'osant pas s'engager. Pour les formations "mécanique", une inscription à un minimum de 3 sessions pourrait être un moyen de créer du lien entre participant•e•s. Ou bien préférer des organisations "formation sur 2 jours non stop !)  

Répartition du budget : il est proposé d'acheter un vidéo projecteur et de répartir la subvention restante aux 3 cyclos. Les frais d'acquisition de matériel, d'impression seront répartis entre les 3 assos.  

Objectif des 8 demi-journées de préparation : aboutir à des kits de formation comprenant un canevas et pleins d'outils à inventer : livret, visuel, video, présentation ; alliant outils physiques et numériques. Pourquoi ne pas aller vers un format "mallette" ? L'idée est de pouvoir utiliser à l'infini ces kits pour renouveler les cycles de formation facilement.  

Organisation et Logistique : 

Pour chaque Cycle : 1 dimanche et 2 soirées de préparation minimum

Retours et perspectives:

Les formations ont permis aux bénévoles de réfléchir sur les différents moyens pédagogiques pouvant être utilisés lors des ateliers. Le nombre de participant-e-s permet d'apprécier l'ampleur de l'envie des bénévoles des différentes Cyclofficines de se former à la mécanique. Le retour est très positif, quant à la participation et les commentaires recueillis auprès des formé•e•s, ils ont eux aussi été très élogieux.

L'organisation des formations à cependant été plus complexe que prévu. Les formations devaient en effet avoir lieu ... il ne nous a cependant pas été possible de les organiser avant ce terme si nous souhaitions proposer des activités de qualité. Afin de ne pas nous précipiter nous avons décidé de demander un report de la subvention sur l'année 2016, qui a été accepté. La préparation même des journées de formation a permis de beaux moments de rencontres entre les bénévoles des trois Cyclofficines. Il faut cependant souligner que certain-e-s bénévoles de certaines Cyclofficines se sont beaucoup plus investis que d'autres, que ce soit dans l'organisation ou dans l'animation de ces formations. Le même petit groupe de formateur-ice-s s'est ainsi retrouvé quelque peu surmené sur cette période. Le collectif et les bénévoles de la Cyclofficine de Paris ont été des moins présent•e•s lors des préparations, animations et formations elles-mêmes. La raison de ce manque d'investissement reste a trouver. On peut y voir un manque de communication de la collégiale aux bénévoles et entre les membres de la collégiale elle-même. Cette difficulté n'enlève en rien à la qualité des formations tenues et à leur apparente nécessité au vu du nombre de personne les ayant suivies. :)

FORMATION INDIVIDUELLE

Une membre de la collégiale a participé à la formation: La mécanique cycle et réemploi en mixité choisie sans hommes cisgenres du 14 au 19 mai 2016, à Saint-Étienne, avec le Garage sans Pétro$. En mixité choisie sans hommes-cisgenres*, cette formation est destinée à celleux souhaitant acquérir ou/et renforcer des savoirs techniques pour l’accompagnement à l’auto-réparation ! Elle aborde les principales réparations rencontrées lors des permanences afin de rendre plus sûres, plus précises et plus tranquilles les connaissances acquises sur le vif ou bien, d’apprendre dès la base la mécanique. Pour les créateurEs d’ateliers ou celleux travaillant sur la remise en circulation de vélos usagers, cette formation sera l’occasion, poséEs, de [re]voir comment détecter une panne ; de [re]découvrir l’utilisation d’outils principaux et ceux, plus spécifiques ; d’identifier les pièces usagées récupérables...

Cette formation dépasse la mécanique-cycle, de part son auto-détermination politique d’une mixité choisie qui permet de vivre l’expérience d’un entreSoi. Elle dépassera également la perception classiste et raciste du genre puisque hébergée à l’association EL’ANE l’autonomie travaillant pour un projet politique DÉcapitalisant et DÉcolonial. Cette formation a en effet permis d'accéder à une pédagogie douce et à des connaissances sur la totalité de la mécanique vélo permettant d'être plus à l'aise que ce soit dans l'atelier pour réparer son vélo ou pour aider sa•on voisin•e•s. Ainsi que d'ouvrir les horizons politiques de l’inscription que peuvent avoir les ateliers vélo, nos pratiques et nos choix de lieu d'action.

Une bénévole a participé à la formation: Initiation Soudage

Du 14 au 17 juin 2016, à Caen Cette formation est destinée aux personnes souhaitant apprendre les rudiments de la soudure afin de construire des cycles originaux, avec des matériaux de récupération et pour un coût minimal. Elle doit permettre aux stagiaires d’obtenir une base suffisante à la réalisation de montages de vélos bizarres et autres réalisations originales. Elle aborde la question nécessaire de la sécurité, le choix, la préparation et l’assemblage des matériaux, les différents types et techniques de soudure. Bien qu’abordant le TIG et le MIG, cette formation se concentrera principalement sur la soudure à l’arc quiest la plus répandue et transposable dans les ateliers.


2c : La Clavette / Paris Habitat

Préambule Cyclofficine et Heureux Cyclage

L'Heureux Cyclage est le réseau des Ateliers vélo participatifs et solidaires. Il a pour objet de promouvoir et valoriser l’activité des « Ateliers vélo ». Les Ateliers vélo se définissent par leurs activités de promotion active du vélo basées sur le réemploi de vélos inutilisés et l’apprentissage de la mécanique. Les ateliers faisant partie du réseau se reconnaissent dans la charte suivante :

Favoriser la pratique du vélo au quotidien,

Remettre en circulation des vélos délaissés, réemployer les pièces détachées et recycler les matières premières,          

Échanger  les savoir-faire pour favoriser l’autonomie des cyclistes : la vélonomie.          

Les 3 Cyclofficines font partie du réseau et contribuent à le faire vivre par leur adhésion. Plusieurs personnes impliquées dans les Cyclofficines participent également au réseau en prenant part à son Conseil d'Administration notamment en tant que porte-parole (équivalent du rôle de président-e). Les bénévoles souhaitant assister aux formations proposées par le réseau sont défrayé-e-s des frais d'inscription à la formation et des frais de transport (bénévoles inscrit-e-s et ayant participé aux formations de mécanique avancée et pédagogie dans les ateliers).

Perspective Clavette :

L'essor des ateliers vélos participatifs et solidaires en Ile de France est impressionnant. Si les Cyclofficines ont appris très tôt à travailler ensemble, il s’agit de fournir le même effort avec les autres ateliers d’autoréparation de vélos voisins en Ile de France. Nous devons nous organiser et aménager nos fonctionnements dans une dynamique coopérative pour ne pas entrer en relation de concurrence. Dans ce but, les ateliers d'Ile de France se rencontrent lors de réunions régulières en 2014 et créent une liste de discussion. Ainsi est née la CLAVETTE Ile de France (Coordination Locale des Ateliers Vélo ETTE). Elle permet le partage d'expériences entre les ateliers et offre la possibilité de projets en commun : accès à la fourrière, stockage commun des ateliers... Tout est à inventer dès lors que l'on se connait.

Cette année, la coopération avec la Clavette s'est surtout montrée dans la volonté de former une entité pour se structurer administrativement et opérationnellement. Les objectifs différents des structures de la Clavette ont posé problème, ainsi que les valeurs et les manières de se constituer et de décider. Au sein de la Cyclofficine cela a mis en évidence les problèmes de représentativité, de délégation de pouvoir, de suivi de projet avec un•e unique représentant•e de la Cyclofficine. Les questions, jusqu'où nous étions prêts à aller pour construire et notre positionnement dans ce projet, ont été soulevées. Au sein de la Clavette, la difficulté de construire au vu de la manière de se comporter d'autres membres délégués et de nos différents intérêts. Nous avons donc décidé de ne pas se construire en entité, de ne pas répondre ensemble à Paris Habitat, de mettre en place une nouvelle liste pour savoir qui est dans la Clavette sur internet, pour ne plus dépendre de l'Heureux Cyclage (auquel tous les associations n'adhèrent pas). Nous avons demandé à mettre en place une manière de communiquer plus civilisée, de mettre en lumière ce problème et de remettre en place des réunions plus régulières.

Depuis 2012, La Cyclofficine de Paris travaille main dans la main avec les services territoriaux de Paris Habitat pour la mise à disposition des locaux et pour la réalisation d'activités allant de la récupération à des ateliers en pied d'immeuble. En 2016, Paris Habitat souhaitait aller plus loin et mettre en place des actions de récupération et d'atelier de rue à l'échelle de son parc. Paris Habitat sollicite 3 associations partageant ainsi l'Ile de France en 3 parties et nous demandant de nous occuper de la partie Est. La cyclofficine en a fait part à la Clavette dans la volonté de refus du monopole et défense de notre enracinement local, nous nous sommes rapprochés des autres ateliers vélo pour proposer une réponse à cette demande. Outre l'ampleur du projet, le fait de collaborer très étroitement avec des associations partenaires, sous l'oeil de la puissance publique est un pari important pour la Cyclofficine de Paris. Nous avons fait le choix de nous engager dans cette voie et d'y consacrer de l'énergie car nous pensons que ces actions devait être réalisées par des acteurs de l'ESS et car nous voulions porter nos valeurs de coopération et de solidarité. L'appel d'offres a été remporté fin 2016 et donnera lieu à une forte mobilisation en 2017.

(Ajouter quelques chiffres)

Les Cyclofficines n'en demeurent pas moins adhérentes du réseau et restent impliquées.


2d : Ateliers en non mixité

Les Lady’s Night (l’Atelier Bonnard se fait sans homme-cis) dorénavant rebaptisées Maniv'Elles, ont été réalisées comme les années précédentes un mercredi par mois, et ont donnée l'envie de sortir des murs. Un petit groupe de personne s'est formé dans le but d'animer cette permanence et d'y apporter des sujets de discussion sur la place des femmes entre autre dans l'atelier. Ces permanences ne sont pas toujours pourvues par manque de bénévoles ou de possibilité de ces dernières. Il est cependant considéré qu'il ne peut y avoir d'autres activités de la Cycloffcine à ce moment, afin de ne pas rendre invisible ce créneau ou le rendre moins accessible. (même principe que pour le premier samedi du mois et de vélorution). Ces ateliers font souvent l'objet de dénigrement, d'incompréhension et de remise en question. Un courant ancien continue à les défendre, les expliquer et un nouveau se trouve dans l'expectative. Il est difficile pour les bénévoles-femmes de toujours être dans l'explication, la défense de cette ouverture, du seul outil dont dispose la Cyclofficine pour faire avancer l'antisexisme en son sein. D'autres outils sont à créer et un travail doit être effectué pour pouvoir répondre au mieux, assurer notre volonté d'affirmer cette permanence et de faire corps ensemble face aux remises en question. Du soutien et de la confiance sont souhaités au sein du collectif pour ce combat important et nécessaire.,

Descriptif VVV bas Belleville:

Qu'est-ce que le programme VVV ? "L’appel à projets VVV, programme partenarial entre la Ville de Paris, la Caisse d’Allocations Familiales et l’Etat permet à des jeunes de 11 à 18 ans, prioritairement issus des quartiers relevant de la politique de la ville et ne partant pas en vacances, de bénéficier d’activités culturelles, civiques, sportives et de loisirs et d’une prise en charge éducative durant les vacances scolaires. Ce dispositif a pour objectif de favoriser le développement d’une citoyenneté active et du sentiment d’appartenance à la Cité et s’inscrit dans différentes politiques sectorielles : protection de l’enfance et de la jeunesse et prévention de la délinquance. À Paris, sa mise en œuvre est assurée en articulation étroite avec les mairies d’arrondissements, dans le cadre du volet prévention des contrats locaux de prévention et de sécurité." Le programme VVV fait de la lutte contre les discriminations liées au genre un de ces axes prioritaires:
"Une attention particulière sera portée aux projets favorisant la participation des jeunes filles, le respect mutuel entre filles et garçons et la lutte contre les violences sexistes et contre les stéréotypes de genre. Les actions devront reposer sur la mixité et la qualification de l’encadrement, des supports de communication adaptés, la mobilisation des familles et être susceptibles de concerner les filles et les garçons."

La Cyclofficine de Paris a décidé de répondre à cet appel à projet en visant particulièrement cet axe et a proposé le thème suivant " Dégenrons les Mécaniques". Il s'agissait, sur une semaine, que des mécaniciennes bénévoles de la Cyclofficine viennent former un groupe de jeunes filles du quartier "Bas Belleville" à la mécanique cycle" Lors des trois premières après-midi, il était prévu dans un premier temps d'organiser les formations dans un lieu clos mis à disposition par la maison de quartier afin d'offrir aux jeunes filles un lieu de formation le plus serein possible. Dans un second temps, les formées devaient animer des ateliers d'auto-réparations sur la place Alphonse Allais.

Bilan de l'action : L'organisation de cette action a malheureusement pâti du fait que les ateliers se sont déroulés au début du mois d’août, période de vacances pour les maisons de quartier auquel il faut ajouter un manque de préparation en amont avec le club de prévention du quartier. Aussi il a d'abord fallu communiquer sur l'action et monter un groupe de jeunes filles lors de la première séance. De plus, il y avait peu de bénévoles présentes pendant l'été, il nous a donc fallu faire appel aux associations amies (Cyclofficine de Pantin) afin de créer un roulement sur la semaine. La visibilité de ces ateliers au sein de la Cyclofficine a été faible, du fait, de la difficulté de positionnement des garçons pour cette initiative. Le fait que le local prêté soit vitré n'a pas aidé à la création d'un lieu fermé, hors des regards et des pressions extérieures renforcées par la présence de jeunes hommes devant le local qui venaient régulièrement perturber l'organisation des formations. Il a fallu répéter à plusieurs reprises qu'il s'agissait de formation en mixité choisie et défendre ce choix. Finalement nous avons du passer plus rapidement aux ateliers d'auto-réparation sur la place car la demande était forte de la part des jeunes du quartiers. L'action a tout de même beaucoup plu puisqu'il nous a été demandé de recommencer cette année. Le soutien de ces ateliers par tou•te•s est plus grand et mieux géré. Nous prenons en compte les difficultés ci-dessus exposées afin d'améliorer la session à venir.


2e : Une nouvelle permanence le premier dimanche du mois

Trop fan de la Cyclofficine pour laisser l'atelier fermer un week-end par mois (le premier samedi du mois, en soutien à la Vélorution, manifestation par et pour les cyclistes débutant à 14h de la place de la Bastille), quelques bénévoles assurent désormais une permanence le premier dimanche de chaque mois, pour le plus grand plaisir des adhérent-e-s de passage.


CONCLUSION

A Il il y du boulot La stabilisation de la Cyclo, tant sur le point de l'implication bénévole, du salariat et de la trésorerie n'est pas encore acquise. Heureusement les bons résultats de l'année 2015 nous ont permis de passer cette année mouvementée de manière sereine. Il faut cependant se poser la question de la manière dont on peut pallier aux baisses des subventions à l'emploi, à la croissance moindre du nombre d'adhérent-e-s et de vente de vélos.

B Les chantiers 2017

La Charte:Au cours de l'année nous nous sommes rendu compte de l'absence de charte en tant que telle. Il y a en effet les chartes affichées dans les ateliers mais aucun document "officiel". Il nous est apparu intéressant de fonder, avec les Cyclofficine de Pantin et d'Ivry, une charte commune, à la manière de nos statuts communs. L'AG étant arrivée plus vite que prévue, nous n'avons pas trouvé le temps de la rédiger afin de pouvoir vous la présenter. Ce sera l'une des activités en inter-ca de l'année 2017.

Un nouveau recrutement

La mise en oeuvre du partenariat avec Paris Habitat Les outils d'organisation, de communication Et plein d'autres projets qui pourront être abordés à l'AG !