Rapport d'activité 2013 de la Cyclofficine d'Ivry

Retrouvez ce rapport d'activité en images et téléchargeable en pièce jointe.

Introduction

Objet

La Cyclofficine d’Ivry est un atelier vélo, fondé sous statut associatif le 31 août 2010, destiné à répondre aux besoins des cyclistes de la ville d’Ivry sur Seine.

Elle promeut l’usage de la bicyclette en permettant l’acquisition, l’entretien et la réparation de vélos à moindre coût, notamment grâce au réemploi et au recyclage de vélos abandonnés et de pièces détachées d'une part et à l'apprentissage des rudiments de mécanique cycle par ses usager-e-s d'autre part. C’est une « ressourcerie », un lieu rassemblant les ressources humaines et matérielles nécessaires à l’apprentissage de l’autonomie dans la pratique du vélo. Son fonctionnement relève de la coopération entre usager-e-s : chacun-e est invité-e à apprendre selon ses besoins et à enseigner selon ses compétences. Ce projet, soutenu par l'Heureux Cyclage, réseau francophone des ateliers vélo, s’inscrit dans une démarche plus vaste, de dimension régionale, consistant à développer un réseau d’ateliers vélo implantés dans différentes villes d’Ile de France. Trois sont actuellement en activité, à Pantin, Paris 20 et Ivry sur Seine.

L'adhésion annuelle à la Cyclofficine est de 25€ ou plus, ou de 15€. Le choix entre les 2 tarifs d'adhésion est laissé au-à la futur-e adhérent-e. L'adhésion est personnelle et ne peut bénéficier qu’à une seule personne.

Objectifs 2013

Ceci fait, il s'agissait en 2013 de : - consolider la notoriété acquise auprès des ivryen-ne-s et des résident-e-s des villes alentour et l'étendre ; - développer les partenariats locaux (financiers, à fin d'acquisition de matériel mais également ceux permettant d'aller à la rencontre de publics spécifiques, notamment les plus jeunes) ; - engager le travail en direction de la mise en place d'une filière de réemploi et recyclage spécifique sur le territoire; - lancer et développer l’activité de l’atelier fixe 6 Boulevard de Brandebourg.

Comme le montre le présent rapport d’activité, ainsi que le rapport financier et le rapport moral, le bilan pour l’année 2013 est positif, même si la conduite de tous les projets n’a pas été aisée au quotidien. Globalement les démarches et actions menées en 2013 auront permis à la Cyclofficine d'Ivry de continuer sa dynamique de projet, qui ne s’arrêtera pas là.

2013 en bref

  • 36 ateliers de réparation de rue;
  • 1 bourse aux vélos ;
  • 166 nouveaux-elles adhérent-e-s ;
  • Don de 52 vélos inutilisés et de plusieurs caisses de pièces détachées;
  • Aménagement et emménagement dans les locaux sis 6 Bd de Brandebourg
  • embauche d'un coordinateur d'atelier ;
  • Partenariats: SNCF, SYCTOM Paris, Conseil Régional Ile de France, Conseil général Val de Marne, Ville d'Ivry sur Seine.

Les activités

Ouverture de l’atelier fixe 6 Boulevard de Brandebourg

Fonctionnement de l’atelier

L’atelier est un lieu participatif autogéré, animé par ses salarié-e-s et/ou ses bénévoles. Il ne s'agit ni d’une prestation de service, ni d’un magasin. Le but de l'atelier est de favoriser la pratique du vélo au quotidien par l'échange des savoir-faire autour de la mécanique vélo et le réemploi de pièces détachées et de vélo inutilisés. Par la mise à disposition d'outillage et d'un certain nombre de pièces détachées (à prix libre), ainsi que de l'expérience des bénévoles et des salarié-e-s, chacun-e apprend à mieux connaître, entretenir et réparer son vélo. L'atelier est ouvert aux adhérent-e-s : le mardi, jeudi, et samedi après-midi de 14h à 19h : ce créneau est généralement tenu par un-e salarié-e au moins et par des bénévoles, le jeudi soir de 19h à 22h : apéros montage-démontage. Les bénévoles remontent des vélos pour la vente en atelier afin de dégager de l’autofinancement pour le projet. Le démontage des vélos permet de nourrir le stock de pièces de l’atelier. chaque premier mardi du mois, les membres de la Cyclofficine tiennent une réunion mensuelle d’organisation et d’orientation de l’association. A l'atelier, on peut trouver : des pièces détachées, des outils, des vélos en cours de montage/démontage, des vélos montés, en vente à prix plafonné (ou prix libre pour les vélos enfant) qui contribuent à l'autofinancement de l'association, de la convivialité. Afin d'afficher un discours en accord avec les valeurs de l'association et de veiller à toujours plus de clarté, un travail de publication d’une charte est engagé afin de prendre en compte le retour d’expérience d'une année de fonctionnement de l'atelier. Le premier semestre de l'année a été consacré à la rénovation et à l'aménagement des locaux. La partie gauche des locaux est composée de deux pièces destinées à la réparation et à toutes les activités liées à la mécanique ; c'est l'atelier proprement dit. Face à la demande pressante des iveyen-ne-s, cet espace a ouvert ses portes le 4 juin 2013. En effet, bien que pas complètement achevé l'atelier était suffisamment opérationnel pour y effectuer les réparations les plus courantes que peut nécessiter un vélo et les membres de l'association ont fait le choix de répondre à la demande. L'atelier a par suite fait l'objet d'une fermeture pour complément de travaux et d'aménagement du 10 août au 19 septembre 2013, jour de son inauguration officielle.

La troisième pièce, la cuisine, est aujourd'hui opérationnelle mais demande un complément d'aménagement et attend d'être débarrassée des objets qui y sont encore stockés afin de pouvoir remplir pleinement ses fonctions de lieu destiné à la convivialité.

La partie droite, destinée au stockage des pièces détachées neuves, à l'exposition des vélos remis en état destinés à la vente et au bureau n'a fait l'objet d'aucuns travaux ni aménagement à ce jour. En effet, les locaux étant petits il est difficile d'y concilier animation des activités et stockage des vélos-épaves. Les besoins d'un espace de vente et d'un bureau sont criants à l'heure actuelle mais ne sont toujours pas satisfaits faute de pouvoir libérer cet espace à cette fin, celui-ci étant mobilisé pour le stockage des vélos-épaves.

Réemploi des vélos

En plus des bénéfices environnementaux et sanitaires issus du remplacement de l'usage de l'automobile par celui de la bicyclette, l'atelier vélo participe à la réduction des déchets et à l'éducation à l'environnement à travers la sensibilisation au recyclage et au réemploi. L'activité de l’atelier repose, en ce qui concerne la matière première, sur la revalorisation de vélos abandonnés et le réemploi des pièces détachées. L’atelier vélo permet le développement d'une filière de réemploi spécifique pour ces objets (considérés comme des déchets encombrants) sur le territoire correspondant à son rayon d'action et participe ainsi à l'économie de l'énergie nécessaire à leur destruction. La Cyclofficine d’Ivry récupère des vélos issus de différentes sources dans le cadre de partenariats mis en place progressivement depuis son ouverture, et notamment la récupération directe auprès des particuliers, des écoles, des bailleurs ou encore des copropriétés. Les résident-e-s peuvent déposer leurs vélos et pièces détachées directement à l'atelier ou les confier aux membres de l'association à l'occasion des ateliers de rue. Concrètement, il existe plusieurs débouchés possibles pour ces vélos : Remise en état participative par les membres des associations et vente au bénéfice des associations (vélos vendus à bas prix), Remise en état par les adhérent-e-s à fin d'usage personnel (vélos vendus à prix libre à l’adhérent), Don et remise en état participative dans le cadre de partenariats spécifiques, démontage pour pièces, réemploi pour la fabrication de vélos utiles ou originaux (triporteurs, tallbikes, chars), de remorques ou d'objets utiles (chaises, accroches murales diverses, bijoux). La Cyclofficine a récupéré 52 vélos en 2013, soit autant de vélos non-jetés. Les besoins variant d'un atelier à un autre, en fonction des publics et des périodes de l'année, des transferts de vélos entre ateliers sont fréquemment effectués afin de permettre aux Cyclofficine de répondre au mieux aux besoins de leurs usager-e-s. Les ateliers, par leur fonctionnement, représentent une sensibilisation continue au réemploi et à une consommation raisonnée. Chaque événement extérieur étant une occasion supplémentaire d'engager le dialogue sur cette question avec le public, les Cyclofficine ont pour projet de réaliser des supports de communication adaptés permettant d'illustrer leur discours lors des activités de rue (bâches d'informations, dépliants, affiches). Les animations auprès des plus jeunes (centres de loisirs, ateliers dédiés dans la cadre du dispositif VVV, accueil d'enfants de primaire dans le cadre de l'ARE) permettent une sensibilisation à la réparation et au réemploi dès le plus jeune âge et ce, à l'encontre des incitations incessantes à la consommation irraisonnée dont le jeune public fait l'objet dans le cadre de campagnes marketing spécifiques.

La récupération et le réemploi ou le recyclage de vélos et pièces détachées inutilisés est essentielle à l'activité de l'association. Elle est au fondement de son activité dans la mesure où elle permet aux adhérent-e-s d'acquérir un vélo à moindre coût et de concourir à la réduction des vélos-déchets, deux axes majeurs de son objet justifiant la volonté des membres de l'association de travailler à la mise en place d'une filière de réemploi et de recyclage spécifique de grande envergure sur le territoire. Toutefoisun problème majeur s'oppose actuellement à la réalisation de cet objectif : le stockage des vélos-épaves.

Le stockage des vélos-épaves demande un espace dont l'association ne dispose pas à l'heure actuelle et ce problème commence d'ors et déjà a peser lourd sur son activité car en plus de compromettre l'aménagement de la deuxième partie de l'atelier conformément à sa destination (espace de stockage des pièces neuves, de vente des vélos remis en état, de quelques vélos-épaves nécessaires aux animations de manière immédiate et bureau), il représente une entrave à la mise en place d'une filière de réemploi et recyclage des vélos inutilisés.

Ateliers « Hors les murs »

  • VVV (Ville Vie Vacances) L’association a animer 12 ateliers de rue et sessions de réparation de vélos en atelier dédié-e-s au jeune public des quartiers Politique de la Ville dans le cadre du dispositif VVV, pendant les vacances scolaires essentiellement.

77 jeunes différent-e-s (dont 13 filles, ce qui est peu) ont participé à ces ateliers, 109 vélos ont été réparés, dont 31 vélos donnés par la Cyclofficine à des jeunes n'en possédant pas.

  • CUCS (Contrat Urbain de Cohésion Sociale) L’association a participé au dispositif CUCS (Contrat Urbain de Cohésion Sociale).

Au total, il y a eu 308 participant-e-s (dont 98 filles ou femmes)lors de ces ateliers, 134 réparations de vélo, et 4 vélos récupérés par la Cyclofficine à fin de réemploi.

  • SNCF Suite aux actions menées avec la SNCF en 2012, la Cyclofficine a continué d’animer, sans contrepartie autre que publicitaire cette année, des ateliers devant les gares du RER C.

Au total, il y a eu 56 participants lors de ces ateliers, 40 réparations de vélo, et 3 vélos récupérés par la Cyclofficine.

  • Prest’actions sur l’espace public A la demande de collectivités, la Cyclofficine peut animer des ateliers de rue lors de diverses occasions.

Au total, il y a eu 104 participants lors de ces ateliers, et 68 réparations de vélo.

  • Autres ateliers D’autres ateliers, animés bénévolement et gratuitement, se sont tenus. Ils ont permis de récupérer 15 vélos et d’en réparer une dizaine de vélos par atelier, et ont touché 20 personnes en moyenne par atelier.

  • Bourses aux vélos La Cyclofficine a organisé et animé 1 bourse en 2013. Elle a enregistré 75 vélos (43 adultes et 32 enfants) déposés à la vente et 41 vélos effectivement vendus. Elle s’est tenue devant le parc des Cormailles à Ivry.

Ressources, outils et moyens

Un projet impliquant des bénévoles

La Cyclofficine d’Ivry a pu compter, pour fonctionner, sur la participation de bénévoles tout au long de l’année. Celle-ci a permis de préparer l’atelier pour l’ouvrir, ainsi que de tenir des activités hors les murs. Comme l’an passé, nous pouvons distinguer deux formes de participation bénévole, qui se sont développées de manière inégale. La première peut-être qualifiée de « ponctuelle et contingente ». Elle est contextuelle, dans le sens où elle ne relève pas d'une démarche réfléchie et préméditée mais découle d'un effet produit par l'environnement, l'ambiance, la dynamique d'une activité donnée. C'est le cas, par exemple, lorsque des personnes venues réparer leur vélo à l'occasion d'un atelier de rue, restent à l'issue de leurs réparations et aident les participant-e-s à leur tour. C'est la forme de participation bénévole dont l'association a le plus bénéficié cette année. En plus de représenter une aide conséquente pour les animateurs-trices, ceci prouve que les usager-e-s de la Cyclofficine d'Ivry ne se contentent pas de consommer les services proposés et confirme la pertinence du choix d'un fonctionnement fondé sur la coopération, la solidarité et l'entraide. Cette forme de participation est à différencier de l'engagement bénévole, qui relève d'un choix réfléchi et d'une volonté de s'investir de manière régulière et durable au profit du développement de l’association et de la pérennité de son activité. C'est le cas, par exemple, lorsqu'une personne se présente sur le site d'un évènement à seule fin de participer à son animation, lorsqu'elle choisit de participer aux tâches administratives ou de siéger au conseil d'administration. Cette forme de bénévolat continue à se développer au sein de la Cyclofficine d'Ivry, mais en 2013 l’équilibre est encore fragile. Les membres actif-ve-s ont ainsi rencontré des difficultés d'organisation dans la mesure où, faute d'engagement, la participation bénévole est restée difficile à structurer. Toutefois, les actions mises en place font leurs effets et les premiers mois de l’année 2014 (écoulés le jour de la rédaction de ce rapport) ont montré que ce constat est aujourd’hui à relativiser. Les sessions bénévoles de montage / démontage du jeudi notamment sont une réussite.

Des salarié-e-s très investi-e-s

La Cyclofficine a pu compter sur l’engagement sans faille de trois salariés en 2013 : Un salarié de la Cyclofficine de Paris a travaillé en partie pour celle d’Ivry jusqu’en décembre 2013, sous la forme d'une mise à disposition de salarié A partir de septembre 2013 un chargé de projet global des Cyclofficine a pris ses fonctions au sein des trois association, ivryenne, pantinoise et parisienne. Employé effectivement par la Cyclofficine de Paris, il partage son temps entre les trois associations en fonction des besoins. Ce temps de travail est facturé aux Cyclofficine d'Ivry et Pantin par la Cyclofficine de Paris afin de répartir le coût de cet emploi équitablement sur les trois associations. Nicolas Ramette a intégré en tant que Coordinateur d'atelier salarié la Cyclofficine d’Ivry en fin septembre 2013.

Le conseil d'administration et bureau

Depuis l'Assemblée Générale de novembre 2013, le conseil d'administration de la Cyclofficine d'Ivry compte les membres suivants : Romain Denoyer (trésorier) Una Brogan (secrétaire) Stéphane Sayah (président) Shems Edine Zlaoui Séverine Popek Arnaud Walbecq Aurélien Morin Nicolas Ramette

Les réunions mensuelles de ce Conseil d’Administration sont ouvertes à tou-te-s pour permettre une organisation et des prises de décision collectives, ainsi que l'appropriation populaire de l'association et de l'atelier

De la même manière, des réunions communes aux trois cyclofficines participent aux orientations de l’association.

Outils informatiques d’organisation et de diffusion

La Cyclofficine d’Ivry partage ses outils avec les autres Cyclofficines. Celles-ci jusque dans leurs moyens d'organisation, tâchent d'être vigilantes et de choisir des outils en accord avec leurs valeurs et qui leur permettent d'être réactives face au rythme de leur développement. Les outils informatiques utilisés dans les Cyclofficines sont autant que possible libres de droit, bien que pas tous. Un compromis rediscuté chaque année a été fait pour l’ouverture d’une page Facebook. Le principal enjeu en matière d'organisation est la bonne visibilité des activités aux adhérent-e-s mais aussi et surtout aux bénévoles. Les outils doivent permettre de garantir un suivi dans le temps des activités planifiées et du bénévolat présent sur chacune des activités.

Pour ce faire plusieurs outils sont développés et utilisés en 2013 :

  • l'agendav : permet de suivre la planification dans le temps de l'association et de s'inscrire aux évènements tels que les ateliers de rue :
Agenda des Cyclofficine

Comme l'informatique n'est pas une obligation, un tableau d'inscription a été installé en complément dans l'atelier.

  • le site internet de l'association permet d'afficher des informations pratiques, les prochaines dates et évènements. Il permet surtout d'afficher nos valeurs et le principe du projet. Aujourd'hui, les trois associations, la Cyclofficine d'Ivry, de Pantin et de Paris partagent un site internet commun, géré par une dizaine de personnes qui se relaient chaque jour pour le mettre à jour. Ce site est actuellement hébergé par Grèsille, le serveur participatif Français le plus utilisé par les membres de L'Heureux Cyclage. http://cyclocoop.org/
Site internet des Cyclofficine -

Le site enregistre 60 928 visites, d’une durée moyenne de 15 min et 16 secondes. Il y a eu 110 160 pages vues, 90389 pages vues uniques.

  • les listes de diffusion : chaque Cyclofficine a sa propre liste de diffusion publique, sa propre liste interne de gestion et sa propre liste de diffusion d'information destinée aux bénévoles souhaitant s'investir ponctuellement. Les courriels sont collectés au moment de l’adhésion. Cette liste comprend plus de 1000 courriels actifs.

-sorte de duplicata du site, la page Facebook sert principalement comme outil de communication quotidien et rapide, pour les évènements et les actions de rue. Lapage facebook des cyclofficines a accroît rapidement le nombre de personnes touchées, grâce aux nombreux modes de multiplication d'information (share this news).

Page FB des Cyclofficine

Partenaires

Ateliers vélos Partenaires

Le réseau des Cyclofficines

Les 3 associations de Paris, Ivry et Pantin sont nées en même temps au cours de l'été 2010. Fn 2013, Paris dispose de deux locaux, Ivry un et Pantin peine encore à trouver un lieu fixe. Suite à des discussions à l’été 2013 et au besoin évident de relocaliser l'implication de chaque association dans son secteur, le fonctionnement plus indépendant des 3 associations a été décidé. Chaque Cyclofficine dispose de ses propres organes de gouvernance sous la forme de Conseils d'administration distincts et souverains. De la même manière, chaque Cyclofficine dispose de ses ressources propres. En revanche, la solidarité entre les Cyclofficines, chère au cœur des personnes impliquées dans le projet, le cenvention inter-Cyclo rédigée et adoptée en 2012 est conservée.. Cette convention prévoit la mise à disposition de matériel et de salarié-e-s selon les besoins des associations. Pour l'étude de la cohérence entre les 3 associations en matière de valeurs, d'objectifs et de moyens, un interCA est maintenu. Il réunit les membres du CA de chacune des structures et permet la discussion des sujets transversaux. Par exemple, les modifications de la charte, le fonctionnement en CA collégiaux ou encore les outils informatiques et la liberté de leur accès au public pourront être évoqués. Tout comme les réunions de CA, celles de l'interCA sont mensuelles.

?Organigramme cyclos.jpg

Les autres ateliers vélo en Ile de France

La Cyclofficine de Paris veille à tisser des liens étroits avec les ateliers d'autoréparation d'Ile de France, dont Vélorution Ile de France, dont de nombreux-ses membres sont également actif-ve-s au sein des Cyclofficine. (http://velorution.org/paris/ )

Vélorution est un mouvement dont l'un des buts est de promouvoir l'utilisation des moyens de transports personnels non polluants (bicyclette, patin à roulettes, planche à roulettes). Il dénonce en même temps la société de l'automobile. A Paris, l'association est exclusivement bénévole et dispose de 2 ateliers dont celui de la Maison du Vélo à Bastille.

Vélorution

Vélorution et les Cyclofficines sont très proches de par leur historique, leurs aspirations et leurs actions. Les Cyclofficines et Vélorution partagent des ateliers de rue militants et bénévoles régulièrement. En soutien au mouvement vélorutionnaire, les ateliers des Cyclofficines sont clos les jours de Vélorution, c'est à dire tous les premiers samedis du mois. Par ailleurs, la Cyclofficine d’Ivry participe à toutes les réunions entre les ateliers vélos organisés en Ile de France. Elle y rencontre notamment des membres de Bicyclaide, Oh Cyclo, MDB etc.

L’Heureux Cyclage (http://www.heureux-cyclage.org/)

Heureux Cyclage

L'Heureux Cyclage est le réseau des Ateliers vélo participatifs et solidaires. Il a pour objet de fédérer, promouvoir et valoriser l’activité des « Ateliers vélo ». Les ateliers vélo se définissent par leurs activités de promotion active du vélo basées sur le réemploi de vélos inutilisés et l’apprentissage de la mécanique. Les ateliers faisant partis du réseau se reconnaissent dans la charte suivante : Favoriser la pratique du vélo au quotidien, Remettre en circulation des vélos délaissés, réemployer les pièces détachées et recycler les matières premières, Échanger les savoir-faire pour favoriser l’autonomie des cyclistes : la vélonomie. Les 3 Cyclofficines font partie du réseau et contribuent à le faire vivre par leur adhésion. De nombreuses personnes impliquées dans les Cyclofficines participent également au réseau en prenant part à son Conseil d'Administration Les bénévoles souhaitant assister aux formations proposées par le réseau sont défrayé-e-s des frais d'inscription à la formation et des frais de transport par la Cyclofficine (bénévoles inscrit-e-s et ayant participé aux formations de mécanique avancée et pédagogie dans les ateliers).

Vélorution Marseille, Masa Critica Rome Ciemmona

Les Cyclofficines sont des associations militantes ! Elles participent à un mouvement mondial : Critical Mass. Ce mouvement social à bicyclette a démarré à San Francisco en 1992. Le mouvement est devenu international et des masses critiques sont maintenant organisées en Amérique du Nord, Europe, Australie, Asie et Amérique Latine. Ce terme est inspiré très librement du concept en physique de masse critique pour mettre l'accent sur certains seuils à partir desquels des phénomènes physiques peuvent avoir lieu. Partant de ce principe, les constats sont les suivants: il faut une masse critique, un nombre suffisant de cyclistes pour occuper en toute sécurité une partie de la voie publique, excluant son usage par les usagers motorisés, la « masse critique » des voitures est telle qu'elle empêche leur propre déplacement, et entraîne des effets non négligeables sur la manière de vivre en ville, la « masse critique » des vélos détermine le trafic, sa vitesse, et non plus le flux des voitures. Il s'agit de créer un espace public dont les voitures sont exclues, de mettre en évidence des règles dangereuses ou inadéquates pour les usagers faibles de la route et promouvoir l'utilisation du vélo. Les Cyclofficines soutiennent activement les mouvements de masses critiques français et européens. Ainsi, en 2013, de nombreuses personnes de l'atelier se sont rendues aux masses critiques françaises (Vélorution Universelle 2013 à Marseille les 5, 6 et 7 juillet) et romaine (à l'occasion des 10 ans de la Ciemmona les 31 mai et 1er juin).

Partenaires institutionnels

L'activité des ateliers vélos nécessite un travail en collaboration avec les collectivités et structures locales afin de fournir des services de qualité et d'en faire bénéficier le plus grand nombre. La Cyclofficine tisse des liens plus particuliers avec les partenaires suivants : Les associations et maisons de quartier, les écoles et les collèges afin de toucher des publics spécifiques ;

L’Etat pour les emplois aidés (CUI-CAE) et, via les collectivités locales, pour le soutien financier pour l'animation d'ateliers de rue dans les quartiers (VVV) ;

Le Conseil Régional d’Ile de France : qui a apporté un soutien financier en investissement et fonctionnement essentiel pour lancer l’activité de l’atelier fixe. Par ailleurs, la Cyclofficine d’Ivry bénéficie d’un emploi tremplin à partir de 2013.

Le Conseil Général du Val de Marne a participé au financièrement des ateliers de rue réalisés dans les quartier, en fonctionnement et en investissement. L'association a bénéficié également des services offerts aux associations par la cellule Proj'aide sous la forme de conseil dans les domaines juridique et comptable.

La Ville d’Ivry, qui met à disposition de l'association gratuitement les locaux dédiés à ses activités , relaie autant que possible son action et fournit des moyens logistiques ponctuels pour les activités de rue en fonction des besoins.

Le Syctom qui soutient financièrement la Cyclofficine pour son action de prévention des déchets et de réemploi.

La Fondation de France, qui a participé financièrement au lancement des 3 Cyclofficines entre 2011 et 2013.

Revue de Presse

La Cyclofficine d'Ivry et le réseau des Cyclofficines ont bénéficié d'un bon relais médiatique cette année encore. Quelques exemples : - Site Green et Vert, Aout 2013, VIDEO – La Cyclofficine, un atelier de réparation de vélos à vocation sociale http://www.greenetvert.fr/2013/08/06/video-la-cyclofficine-un-atelier-de-reparation-de-velos-a-vocation-sociale/75515; - Magazine de la Région Île de France n°48 Octobre 2013