Renomme Salariat/Paye/Nouveautés_2015.mdwn en Salariat/Nouveautés_2015.mdwn
authorSeverine <Severine@web>
Mon, 19 Jan 2015 15:34:30 +0000 (16:34 +0100)
committerwiki-cyclo-wiki <wiki-cyclo-wiki@ateliers.heureux-cyclage.org>
Mon, 19 Jan 2015 15:34:30 +0000 (16:34 +0100)
Salariat/Nouveautés_2015.mdwn [new file with mode: 0644]
Salariat/Paye/Nouveautés_2015.mdwn [deleted file]

diff --git a/Salariat/Nouveautés_2015.mdwn b/Salariat/Nouveautés_2015.mdwn
new file mode 100644 (file)
index 0000000..ebd13d2
--- /dev/null
@@ -0,0 +1,175 @@
+Ce qui change du côté de la gestion de la paye en 2015.
+
+# Sources
+- <http://www.urssaf.fr/profil/employeurs/dossiers_reglementaires/dossiers_reglementaires/nouveautes_au_1er_janvier_2015_01.html>
+- <http://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2014/12/17/FCPS1423483D/jo/texte>
+- <http://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2014/12/30/ETST1429039D/jo/texte>
+- <http://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2014/10/9/AFSS1415342D/jo/texte>
+- <http://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2014/12/29/FCPS1428827D/jo/texte>
+- <http://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2014/6/17/FCPS1405478D/jo/texte>  
+
+Récapitulatif des taux de cotisations :  
+<http://www.entreprises.cci-paris-idf.fr/web/reglementation/developpement-entreprise/droit-social/charges-sociales>
+
+# Actualisation de certaines valeurs
+
+## SMIC horaire 2015 
+9,61€  
+Soit un salaire brut mensuel de 1457,55€.
+
+## Plafond mensuel de la Sécurité sociale
+3170,00€
+
+# Changements de taux de certaines cotisations
+
+## Cotisation vieillesse
+Affecte les parts salariale et patronale.  
+
+- Plafonnée (sur tranche A): 6,85% part salariale, 8,50% part patronale;
+- Déplafonnée (sur totalité du salaire): 0,30% part salariale, 1,80% part patronale.  
+
+Appliquable sur les salaires versés dès 1er janvier 2015.
+
+(NB : augmentations prévues chaque année jusqu'à 2017. A surveiller.)
+
+## Cotisation allocations familiales
+Affecte la part patronale.  
+
+Baisse du taux de cotisation patronale de 5,25% à 3,45% pour les employeurs entrant 
+dans le champ d’application de la réduction générale des cotisations dite Fillon, pour 
+les salarié-e-s dont le salaire n'excède pas 1,6 SMIC.  
+
+Le taux de 5,25% reste inchangé pour les salaires supérieurs à 1,6 SMIC.  
+
+Applicable sur les salaires versés dès le 1er janvier 2015.
+
+Le code type sur les bordereaux Urssaf reste inchangé pour la cotisation Allocations familiales 
+appliquée aux salaires < 1,6 SMIC.  
+Un code type (430) est créé pour le complément de cotisation (1,80%) appliqué aux salaires > 1,6 SMIC.  
+Le code 437 est créé pour déduire un trop versé à déduire sur cette cotisation.
+
+## Contribution additionnelle sur la retraite chapeau
+Ne concerne pas les Cyclofficine.
+
+# Nouvelles cotisations
+
+## Contribution au financement des organisations syndicales
+Cotisation patronale.  
+
+Taux national fixé par loi à 0,016%.  
+(NB : ce taux est modifiable par accord inter-professionnel. Convention collective à surveiller).  
+
+Applicable sur les salaires versés dès le 1er janvier 2015.  
+
+Un nouveau code type de personnel est créé afin de déclarer cette contribution :
+CTP 027 : Contribution organisations syndicales au taux de 0,016%.  
+
+NB : pour la première déclaration 2015, le nouveau code type personnel 027 ne sera pas pré-rempli sur le bordereau Urssaf. 
+Ajouter une nouvelle ligne et compléter la déclaration comme suit :
+CTP 027 : Contribution organisations syndicales
+Base : rémunérations déplafonnées
+Taux : 0,016% 
+
+## Cotisation pénibilité
+Cotisation patronale.  
+
+Ne concerne pas les Cyclofficine.
+
+# Mesures d'exonération
+
+## Nouvelles modalités de calcul de la réduction générale des cotisations sociales patronales
+
+### Extension de la réduction Fillon
+
+Au titre des rémunérations versées jusqu’au 31 décembre 2014, la réduction portait sur 
+les cotisations patronales d’assurances sociales (maladie, maternité, invalidité, décès, vieillesse) 
+et d’allocations familiales.  
+
+Au titre des rémunérations versées à compter du 1er janvier 2015, la réduction porte également sur :
+- les cotisations au Fonds national d’aide au logement (FNAL) ;
+- la contribution solidarité autonomie (CSA) ;
+- et les cotisations patronales accidents du travail- maladies professionnelles (AT/MP).  
+
+Ainsi, le montant de la réduction est imputé sur les cotisations patronales d’assurances 
+sociales et d’allocations familiales, les cotisations Fnal et la contribution de solidarité autonomie (CSA).
+Lorsque le montant de la réduction est supérieur au montant de ces cotisations et contributions, 
+la réduction est également imputée sur les cotisations accidents du travail / maladies 
+professionnelles dans la limite d’un taux de 1%.  
+
+Les autres contributions (par exemple les cotisations salariales de Sécurité sociale, la CSG-CRDS 
+les contributions d’assurance chômage ...) restent dues à l’Urssaf.  
+
+### Nouvelle formule de calcul du coefficient
+
+(T / 0,6) x (1,6 x Smic calculé sur un an / rémunération annuelle brute -1)  
+
+Le résultat obtenu est arrondi à quatre décimales, au dix millième le plus proche.  
+
+A compter du 1er janvier 2015, la valeur maximale du coefficient (T) est fixée par 
+décret dans la limite des taux de cotisations et contributions visées.  
+
+Valeur maximale du coefficient en 2015 (en fonction de la contribution FNAL) :
+- Entreprises < 20 salarié-e-s (FNAL à 0,10% sur rémunérations plafonnées) : 0,2795
+- Entreprises > 20 salarié-e-s (FNAL à 0,50% sur la totalité des rémunérations) : 0,2835.
+
+(NB : évolution de taux prévu chaque année jusqu'en 2017. A surveiller.)
+
+Calcul de la réduction : Rémunération annuelle X coefficient,
+devient donc 
+
+- Entreprise < 20 salarié-e-s : 
+Rémunération annuelle x ((0.2795 / 0,6) x (1,6 x Smic calculé sur un an / rémunération annuelle brute – 1))
+- Entreprises > 20 salalarié-e-s :
+Rémunération annuelle x ((0.2835 / 0,6) x (1,6 x Smic calculé sur un an / rémunération annuelle brute – 1)).  
+
+Les modalités déclaratives (codes type de personnel) de la réduction générale des cotisations sociales patronales sont inchangées.  
+
+## Fin de l’exonération Zones Franches Urbaines (ZFU)
+Ne concerne pas les Cyclofficine.
+
+## Suppression de la prime de partage des profits
+Ne concerne pas les Cyclofficine.
+
+## CICE : taux majorés en Outre-mer
+Ne concerne pas les Cyclofficine.
+
+# Déclaration et paiement des cotisations
+
+## Obligation de déclaration et de paiement en ligne
+
+Les employeureuses privé-e-s qui ont acquitté au moins 20 000 euros de cotisations et contributions à l’Urssaf au titre de l’année 2014 
+sont tenus à compter du 1er janvier 2015 d’effectuer la déclaration et le paiement des cotisations par voie dématérialisée.  
+
+Paiement par virement ou téléréglement aux choix si moins de 7 millions d'euros versés. Virement bancaire obligatoire au delà.  
+
+## Collaborateurs occasionnels des services publics
+Ne concerne pas les Cyclofficine.
+
+# Contrôle
+
+## Limitation de la durée des contrôles des entreprises de moins de dix salariés ou des travailleurs indépendants
+Réduite à 3 mois.  
+Cette période peut être prorogée une fois à la demande expresse de l’employeureuse contrôlé-e ou de l’organisme de recouvrement.  
+
+La période de 3 mois est calculée à partir de la date de la première visite de l’inspecteur en cas de contrôle sur place ou la date 
+de début des vérifications indiqué sur l’avis en cas de contrôle sur pièces, et la date de la lettre d’observations.  
+
+La limitation du temps de contrôle n’est pas applicable s’il est constaté au cours de ces 3 mois :
+- une situation de travail dissimulé par dissimulation d’activité ou d’emploi salarié
+- une situation d’obstacle à contrôle
+- une situation d’abus de droit
+- une comptabilité insuffisante ou une documentation inexploitable.  
+
+Cette durée maximale de trois mois ne s'appliquera pas aux entreprises qui appartiennent à un groupe employant 
+un nombre supérieur de personnes.  
+
+Cette mesure s’applique aux contrôles engagés à compter du 1er janvier 2015.  
+
+## Elargissement du périmètre de contrôle
+Les inspecteurs de l’Urssaf sont autorisés à contrôler les structures qui, sans avoir la qualité d'employeur, 
+versent des rémunérations aux salariés d'employeurs faisant eux-mêmes l'objet d'un contrôle.  
+
+Cette mesure s’applique aux contrôles engagés à compter du 1er janvier 2015.  
+
+# Lutte contre le travail dissimulé
+Ne concerne pas les Cyclofficine immédiatement et directement.
diff --git a/Salariat/Paye/Nouveautés_2015.mdwn b/Salariat/Paye/Nouveautés_2015.mdwn
deleted file mode 100644 (file)
index ebd13d2..0000000
+++ /dev/null
@@ -1,175 +0,0 @@
-Ce qui change du côté de la gestion de la paye en 2015.
-
-# Sources
-- <http://www.urssaf.fr/profil/employeurs/dossiers_reglementaires/dossiers_reglementaires/nouveautes_au_1er_janvier_2015_01.html>
-- <http://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2014/12/17/FCPS1423483D/jo/texte>
-- <http://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2014/12/30/ETST1429039D/jo/texte>
-- <http://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2014/10/9/AFSS1415342D/jo/texte>
-- <http://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2014/12/29/FCPS1428827D/jo/texte>
-- <http://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2014/6/17/FCPS1405478D/jo/texte>  
-
-Récapitulatif des taux de cotisations :  
-<http://www.entreprises.cci-paris-idf.fr/web/reglementation/developpement-entreprise/droit-social/charges-sociales>
-
-# Actualisation de certaines valeurs
-
-## SMIC horaire 2015 
-9,61€  
-Soit un salaire brut mensuel de 1457,55€.
-
-## Plafond mensuel de la Sécurité sociale
-3170,00€
-
-# Changements de taux de certaines cotisations
-
-## Cotisation vieillesse
-Affecte les parts salariale et patronale.  
-
-- Plafonnée (sur tranche A): 6,85% part salariale, 8,50% part patronale;
-- Déplafonnée (sur totalité du salaire): 0,30% part salariale, 1,80% part patronale.  
-
-Appliquable sur les salaires versés dès 1er janvier 2015.
-
-(NB : augmentations prévues chaque année jusqu'à 2017. A surveiller.)
-
-## Cotisation allocations familiales
-Affecte la part patronale.  
-
-Baisse du taux de cotisation patronale de 5,25% à 3,45% pour les employeurs entrant 
-dans le champ d’application de la réduction générale des cotisations dite Fillon, pour 
-les salarié-e-s dont le salaire n'excède pas 1,6 SMIC.  
-
-Le taux de 5,25% reste inchangé pour les salaires supérieurs à 1,6 SMIC.  
-
-Applicable sur les salaires versés dès le 1er janvier 2015.
-
-Le code type sur les bordereaux Urssaf reste inchangé pour la cotisation Allocations familiales 
-appliquée aux salaires < 1,6 SMIC.  
-Un code type (430) est créé pour le complément de cotisation (1,80%) appliqué aux salaires > 1,6 SMIC.  
-Le code 437 est créé pour déduire un trop versé à déduire sur cette cotisation.
-
-## Contribution additionnelle sur la retraite chapeau
-Ne concerne pas les Cyclofficine.
-
-# Nouvelles cotisations
-
-## Contribution au financement des organisations syndicales
-Cotisation patronale.  
-
-Taux national fixé par loi à 0,016%.  
-(NB : ce taux est modifiable par accord inter-professionnel. Convention collective à surveiller).  
-
-Applicable sur les salaires versés dès le 1er janvier 2015.  
-
-Un nouveau code type de personnel est créé afin de déclarer cette contribution :
-CTP 027 : Contribution organisations syndicales au taux de 0,016%.  
-
-NB : pour la première déclaration 2015, le nouveau code type personnel 027 ne sera pas pré-rempli sur le bordereau Urssaf. 
-Ajouter une nouvelle ligne et compléter la déclaration comme suit :
-CTP 027 : Contribution organisations syndicales
-Base : rémunérations déplafonnées
-Taux : 0,016% 
-
-## Cotisation pénibilité
-Cotisation patronale.  
-
-Ne concerne pas les Cyclofficine.
-
-# Mesures d'exonération
-
-## Nouvelles modalités de calcul de la réduction générale des cotisations sociales patronales
-
-### Extension de la réduction Fillon
-
-Au titre des rémunérations versées jusqu’au 31 décembre 2014, la réduction portait sur 
-les cotisations patronales d’assurances sociales (maladie, maternité, invalidité, décès, vieillesse) 
-et d’allocations familiales.  
-
-Au titre des rémunérations versées à compter du 1er janvier 2015, la réduction porte également sur :
-- les cotisations au Fonds national d’aide au logement (FNAL) ;
-- la contribution solidarité autonomie (CSA) ;
-- et les cotisations patronales accidents du travail- maladies professionnelles (AT/MP).  
-
-Ainsi, le montant de la réduction est imputé sur les cotisations patronales d’assurances 
-sociales et d’allocations familiales, les cotisations Fnal et la contribution de solidarité autonomie (CSA).
-Lorsque le montant de la réduction est supérieur au montant de ces cotisations et contributions, 
-la réduction est également imputée sur les cotisations accidents du travail / maladies 
-professionnelles dans la limite d’un taux de 1%.  
-
-Les autres contributions (par exemple les cotisations salariales de Sécurité sociale, la CSG-CRDS 
-les contributions d’assurance chômage ...) restent dues à l’Urssaf.  
-
-### Nouvelle formule de calcul du coefficient
-
-(T / 0,6) x (1,6 x Smic calculé sur un an / rémunération annuelle brute -1)  
-
-Le résultat obtenu est arrondi à quatre décimales, au dix millième le plus proche.  
-
-A compter du 1er janvier 2015, la valeur maximale du coefficient (T) est fixée par 
-décret dans la limite des taux de cotisations et contributions visées.  
-
-Valeur maximale du coefficient en 2015 (en fonction de la contribution FNAL) :
-- Entreprises < 20 salarié-e-s (FNAL à 0,10% sur rémunérations plafonnées) : 0,2795
-- Entreprises > 20 salarié-e-s (FNAL à 0,50% sur la totalité des rémunérations) : 0,2835.
-
-(NB : évolution de taux prévu chaque année jusqu'en 2017. A surveiller.)
-
-Calcul de la réduction : Rémunération annuelle X coefficient,
-devient donc 
-
-- Entreprise < 20 salarié-e-s : 
-Rémunération annuelle x ((0.2795 / 0,6) x (1,6 x Smic calculé sur un an / rémunération annuelle brute – 1))
-- Entreprises > 20 salalarié-e-s :
-Rémunération annuelle x ((0.2835 / 0,6) x (1,6 x Smic calculé sur un an / rémunération annuelle brute – 1)).  
-
-Les modalités déclaratives (codes type de personnel) de la réduction générale des cotisations sociales patronales sont inchangées.  
-
-## Fin de l’exonération Zones Franches Urbaines (ZFU)
-Ne concerne pas les Cyclofficine.
-
-## Suppression de la prime de partage des profits
-Ne concerne pas les Cyclofficine.
-
-## CICE : taux majorés en Outre-mer
-Ne concerne pas les Cyclofficine.
-
-# Déclaration et paiement des cotisations
-
-## Obligation de déclaration et de paiement en ligne
-
-Les employeureuses privé-e-s qui ont acquitté au moins 20 000 euros de cotisations et contributions à l’Urssaf au titre de l’année 2014 
-sont tenus à compter du 1er janvier 2015 d’effectuer la déclaration et le paiement des cotisations par voie dématérialisée.  
-
-Paiement par virement ou téléréglement aux choix si moins de 7 millions d'euros versés. Virement bancaire obligatoire au delà.  
-
-## Collaborateurs occasionnels des services publics
-Ne concerne pas les Cyclofficine.
-
-# Contrôle
-
-## Limitation de la durée des contrôles des entreprises de moins de dix salariés ou des travailleurs indépendants
-Réduite à 3 mois.  
-Cette période peut être prorogée une fois à la demande expresse de l’employeureuse contrôlé-e ou de l’organisme de recouvrement.  
-
-La période de 3 mois est calculée à partir de la date de la première visite de l’inspecteur en cas de contrôle sur place ou la date 
-de début des vérifications indiqué sur l’avis en cas de contrôle sur pièces, et la date de la lettre d’observations.  
-
-La limitation du temps de contrôle n’est pas applicable s’il est constaté au cours de ces 3 mois :
-- une situation de travail dissimulé par dissimulation d’activité ou d’emploi salarié
-- une situation d’obstacle à contrôle
-- une situation d’abus de droit
-- une comptabilité insuffisante ou une documentation inexploitable.  
-
-Cette durée maximale de trois mois ne s'appliquera pas aux entreprises qui appartiennent à un groupe employant 
-un nombre supérieur de personnes.  
-
-Cette mesure s’applique aux contrôles engagés à compter du 1er janvier 2015.  
-
-## Elargissement du périmètre de contrôle
-Les inspecteurs de l’Urssaf sont autorisés à contrôler les structures qui, sans avoir la qualité d'employeur, 
-versent des rémunérations aux salariés d'employeurs faisant eux-mêmes l'objet d'un contrôle.  
-
-Cette mesure s’applique aux contrôles engagés à compter du 1er janvier 2015.  
-
-# Lutte contre le travail dissimulé
-Ne concerne pas les Cyclofficine immédiatement et directement.