/ ‘Salariat/Paye/Nouveautés_2015.mdwn’
authorsp <severine@cyclocoop.org>
Mon, 19 Jan 2015 15:57:30 +0000 (16:57 +0100)
committersp <severine@cyclocoop.org>
Mon, 19 Jan 2015 15:57:30 +0000 (16:57 +0100)
Salariat/Paye/Nouveautés_2015.mdwn

index 7f7a718..e10a3c0 100644 (file)
@@ -86,13 +86,13 @@ Au titre des rémunérations versées jusqu’au 31 décembre 2014, la réductio
 les cotisations patronales d’assurances sociales (maladie, maternité, invalidité, décès, vieillesse) 
 et d’allocations familiales.  
 
 les cotisations patronales d’assurances sociales (maladie, maternité, invalidité, décès, vieillesse) 
 et d’allocations familiales.  
 
-Au titre des rémunérations versées à compter du 1er janvier 2015, la réduction porte également sur :
-- les cotisations au Fonds national d’aide au logement (FNAL) ;
-- la contribution solidarité autonomie (CSA) ;
+Au titre des rémunérations versées à compter du 1er janvier 2015, la réduction porte également sur :  
+- les cotisations au Fonds national d’aide au logement (FNAL) ;  
+- la contribution solidarité autonomie (CSA) ;  
 - et les cotisations patronales accidents du travail- maladies professionnelles (AT/MP).  
 
 Ainsi, le montant de la réduction est imputé sur les cotisations patronales d’assurances 
 - et les cotisations patronales accidents du travail- maladies professionnelles (AT/MP).  
 
 Ainsi, le montant de la réduction est imputé sur les cotisations patronales d’assurances 
-sociales et d’allocations familiales, les cotisations Fnal et la contribution de solidarité autonomie (CSA).
+sociales et d’allocations familiales, les cotisations Fnal et la contribution de solidarité autonomie (CSA).  
 Lorsque le montant de la réduction est supérieur au montant de ces cotisations et contributions, 
 la réduction est également imputée sur les cotisations accidents du travail / maladies 
 professionnelles dans la limite d’un taux de 1%.  
 Lorsque le montant de la réduction est supérieur au montant de ces cotisations et contributions, 
 la réduction est également imputée sur les cotisations accidents du travail / maladies 
 professionnelles dans la limite d’un taux de 1%.  
@@ -109,18 +109,18 @@ Le résultat obtenu est arrondi à quatre décimales, au dix millième le plus p
 A compter du 1er janvier 2015, la valeur maximale du coefficient (T) est fixée par 
 décret dans la limite des taux de cotisations et contributions visées.  
 
 A compter du 1er janvier 2015, la valeur maximale du coefficient (T) est fixée par 
 décret dans la limite des taux de cotisations et contributions visées.  
 
-Valeur maximale du coefficient en 2015 (en fonction de la contribution FNAL) :
-- Entreprises < 20 salarié-e-s (FNAL à 0,10% sur rémunérations plafonnées) : 0,2795
-- Entreprises > 20 salarié-e-s (FNAL à 0,50% sur la totalité des rémunérations) : 0,2835.
+Valeur maximale du coefficient en 2015 (en fonction de la contribution FNAL) :  
+- Entreprises < 20 salarié-e-s (FNAL à 0,10% sur rémunérations plafonnées) : 0,2795  
+- Entreprises > 20 salarié-e-s (FNAL à 0,50% sur la totalité des rémunérations) : 0,2835.  
 
 
-(NB : évolution de taux prévu chaque année jusqu'en 2017. A surveiller.)
+(NB : évolution de taux prévu chaque année jusqu'en 2017. A surveiller.)  
 
 Calcul de la réduction : Rémunération annuelle X coefficient,
 
 Calcul de la réduction : Rémunération annuelle X coefficient,
-devient donc 
+devient donc :  
 
 
-- Entreprise < 20 salarié-e-s : 
-Rémunération annuelle x ((0.2795 / 0,6) x (1,6 x Smic calculé sur un an / rémunération annuelle brute – 1))
-- Entreprises > 20 salalarié-e-s :
+- Entreprise < 20 salarié-e-s :  
+Rémunération annuelle x ((0.2795 / 0,6) x (1,6 x Smic calculé sur un an / rémunération annuelle brute – 1))  
+- Entreprises > 20 salalarié-e-s :  
 Rémunération annuelle x ((0.2835 / 0,6) x (1,6 x Smic calculé sur un an / rémunération annuelle brute – 1)).  
 
 Les modalités déclaratives (codes type de personnel) de la réduction générale des cotisations sociales patronales sont inchangées.  
 Rémunération annuelle x ((0.2835 / 0,6) x (1,6 x Smic calculé sur un an / rémunération annuelle brute – 1)).  
 
 Les modalités déclaratives (codes type de personnel) de la réduction générale des cotisations sociales patronales sont inchangées.  
@@ -155,10 +155,10 @@ Cette période peut être prorogée une fois à la demande expresse de l’emplo
 La période de 3 mois est calculée à partir de la date de la première visite de l’inspecteur en cas de contrôle sur place ou la date 
 de début des vérifications indiqué sur l’avis en cas de contrôle sur pièces, et la date de la lettre d’observations.  
 
 La période de 3 mois est calculée à partir de la date de la première visite de l’inspecteur en cas de contrôle sur place ou la date 
 de début des vérifications indiqué sur l’avis en cas de contrôle sur pièces, et la date de la lettre d’observations.  
 
-La limitation du temps de contrôle n’est pas applicable s’il est constaté au cours de ces 3 mois :
-- une situation de travail dissimulé par dissimulation d’activité ou d’emploi salarié
-- une situation d’obstacle à contrôle
-- une situation d’abus de droit
+La limitation du temps de contrôle n’est pas applicable s’il est constaté au cours de ces 3 mois :  
+- une situation de travail dissimulé par dissimulation d’activité ou d’emploi salarié  
+- une situation d’obstacle à contrôle  
+- une situation d’abus de droit  
 - une comptabilité insuffisante ou une documentation inexploitable.  
 
 Cette durée maximale de trois mois ne s'appliquera pas aux entreprises qui appartiennent à un groupe employant 
 - une comptabilité insuffisante ou une documentation inexploitable.  
 
 Cette durée maximale de trois mois ne s'appliquera pas aux entreprises qui appartiennent à un groupe employant 
@@ -180,8 +180,8 @@ Ne concerne pas les Cyclofficine immédiatement et directement.
 ## Remplacement du DIF (Droit individuel à la formation) par le CPF (Compte personnel de formation)
 
 Chaque personne dispose, dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’à sa retraite, d’un CPF. 
 ## Remplacement du DIF (Droit individuel à la formation) par le CPF (Compte personnel de formation)
 
 Chaque personne dispose, dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’à sa retraite, d’un CPF. 
-Elle acquiert 24 heures par an à temps complet jusqu’à 120 heures puis 12 heures par an, dans la limite de 150 heures.
+Elle acquiert 24 heures par an à temps complet jusqu’à 120 heures puis 12 heures par an, dans la limite de 150 heures.  
 
 
-Toutes les infos ici : 
+Toutes les infos ici :
 <http://www.uniformation.fr/Employeurs/Dispositifs-et-financements/Le-compte-personnel-de-formation#subtitle_0>
 
 <http://www.uniformation.fr/Employeurs/Dispositifs-et-financements/Le-compte-personnel-de-formation#subtitle_0>