Complétion
authorsp <severine@cyclocoop.org>
Sun, 15 Jun 2014 21:03:17 +0000 (23:03 +0200)
committersp <severine@cyclocoop.org>
Sun, 15 Jun 2014 21:03:17 +0000 (23:03 +0200)
Comptabilité/Document/Plan_comptable.mdwn
Comptabilité/Savoir-faire/Immobilisations.mdwn

index 0a18c98..d8ae3cc 100644 (file)
@@ -842,8 +842,10 @@ Taxe d'habitation.
        - **6518 Autres droits et valeurs similaires**
 
 - **654 Pertes sur créances irrécouvrables**  
-Si courants.
-Si exceptionnels, ce sera plutôt 6714.
+Si défaut de paiement/perte présente un caractère habituel au regard de l'activité.
+Si exceptionnel, ce sera plutôt 6714.
+Mais attention, une décision de justice est nécessaire pour un enregistrement dans
+ce compte.
        - **6541 Créances de l'exercice**
        - **6544 Créances des exercices antérieurs**
 
@@ -880,12 +882,41 @@ de gestion (compte 671) et les charges exceptionnelles sur opérations en capita
 """]]
 <ul>
        <li><strong>6711 Pénalités sur marchés</strong></li>
+Pénalités/intérêts pour retard de paiement de facture, pour non exécution ou rupture de contrat.
        <li><strong>6712 Pénalités, amendes fiscales ou pénales</strong></li>
+Pénalités/intérêts pour retard de paiement d'amende, [[!toggle  id="amende" text="amende"]]
+[[!toggleable  id="amende" text="""une société peut être reconnue pénalement responsable lorsqu’une infraction a été commise pour son compte, par ses représentants.
+"""]].
        <li><strong>6713 Dons, libéralités</strong></li>
+Versé-e-s de manière non courante.
        <li><strong>6714 Créances devenues irrécouvrables dans l'exercice</strong></li>
+Impossibilité de se faire payer, mais de manière exceptionnelle.
+Mais attention une décision de justice est nécessaire pour un enregistrement dans ce compte.
+       <li><strong>6717 Rappel d'impôts (autres qu'impôt sur les bénéfices)</strong></li>
+Formation professionnelle, taxe sur les salaires, frais d'enregistrement.
        <li><strong>6718 Autres charges exceptionnelles sur opérations de gestion</strong></li>
+Vols, sinistres, destruction de biens d'exploitation (fournitures).
+Créditer le 791 «transfert de charges d'exploitation» en contrepartie.
+La remise de faux billets s'enregistre ici aussi.
 </ul></li>
 </ul>
 
+- [[!toggle  id="**672 Charges sur exercices antérieurs (à reclasser)**" text="**672 Charges sur exercices antérieurs (à reclasser)**"]]
+[[!toggleable  id="**672 Charges sur exercices antérieurs (à reclasser)**" text="""Par commodité, permet d'enregistrer les charges liées à des exercices antérieurs en cours d'exercice.
+Mais ce compte doit être soldé et les charges, réparties par nature (charges d'exploitation
+et charges exceptionnelles, à la clôture de l'exercice.
+"""]]
+
+- **675 Valeurs comptables des éléments d'actifs cédés**  
+cf. [[Comptabilité/Savoir-faire/Immobilisations]]
+       - **6751 Immobilisations incorporelles**
+       - **6752 Immobilisations corporelles**
+       - **6756 Immobilisations financières**
+
+- **678 Autres charges exceptionnelles**  
+Il semble que ce compte ne puisse être utilisé que pour les charges exceptionnelles
+en capital, et qu'il soit donc inutile pour nous. A vérifier.
+       - **6788 Charges exceptionnelles diverses**
+
 
 
index 16bfcbf..6566348 100644 (file)
@@ -7,5 +7,17 @@ Les immobilisations détruites ou hors d’usage sont sorties de l’actif pour
 
 NB : les biens mobiliers de faible valeur, < 500€ HT, peuvent être considérés consommés dans l'année (exercice) de leur mise en service et ainsi, être comptabilisés dans les charges.
 
+- Les valeurs comptables des éléments d’actif cédés (compte 675)
+
+Lorsqu’une entreprise détient des immobilisations, elle doit constater chaque année un amortissement correspondant à la perte de valeur du bien. Il en résulte que, chaque année, une immobilisation possède une « valeur nette comptable » qui est représentée par la différence entre la valeur d’achat de l’immobilisation et le total des amortissements pratiqués jusqu’à la date de clôture.
+
+Cependant, il peut arriver que l’entreprise cède le bien avant de l’avoir totalement amortie (c’est-à-dire avant qu’elle soit devenue obsolète). Dans ce cas, l’immobilisation présente une valeur nette comptable lors de la cession. Il convient donc :
+
+    de créditer un compte de la classe 2 (pour le montant total de l’immobilisation),
+    de débiter un compte de la classe 28 (pour le montant des amortissements pratiqués au jour de la cession),
+    et de débiter le compte 675 (si l’immobilisation n’est pas amortie entièrement).
+
+Cette écriture comptable permet de constater la sortie de l’immobilisation du patrimoine de l’entreprise (puisqu’elle l’a vendue).
+
 # Documentation
 <http://actes6.com/compta/amortissements.htm>