(no commit message)
authorAline <Aline@web>
Mon, 9 Jun 2014 12:30:54 +0000 (14:30 +0200)
committerwiki-cyclo-wiki <wiki-cyclo-wiki@ateliers.heureux-cyclage.org>
Mon, 9 Jun 2014 12:30:54 +0000 (14:30 +0200)
Document/2014/06/01/Rapport_d’activité_2013_de_la_cyclofficine_de_Paris.mdwn

index be44a80..f845995 100644 (file)
@@ -9,7 +9,7 @@
 
 #**1. Préambule / introduction**
 
-##a.Objet de l’asso, fonctionnement
+##a. Objet de l’asso, fonctionnement
 
 La Cyclofficine de Paris est une association loi 1901 qui a été déclarée le 13 juillet 2010 et publiée le 24 juillet 2010 au Journal Officiel. Elle a pour objet la promotion active de l’usage du vélo en ville en favorisant l’entre-aide et l’apprentissage de la mécanique du cycle par le recyclage et le réemploi des vélos jetés ou abandonnés en Ile de France. Les activités de l’association concourent ainsi à la préservation de l’environnement, la lutte contre le dérèglement climatique, la pollution et autres nuisances ainsi qu’à l’amélioration du cadre de vie en milieu urbain en promouvant la solidarité, l’entre-aide et l’échange de savoir-faire entre habitants d'un même quartier.
 
@@ -20,7 +20,7 @@ Après dix mois d’ouverture réussis de l'atelier fixe en 2012, l’associatio
 L’année se conclut avec l’obention des clés d’un nouveau local situé Porte des Lilas.
 Ce bilan est discuté lors de l’Assemblée Générale ordinaire qui se tient le 30 août 2014.
 
-##b.Nombre et répartition des adhérent-e-s
+##b. Nombre et répartition des adhérent-e-s
  
 Ouvert au public en mars 2012, l'atelier fixe situé 15 rue Pierre Bonnard dans le XXe arrondissement de Paris compte au 31 décembre 2013 1420 adhérent-e-s dont 869 à jour de leur cotisation.
 
@@ -112,9 +112,9 @@ A l'atelier rue P. Bonnard, on peut trouver :
 
 Afin d'afficher un discours en accord avec les valeurs de l'association et de veiller à toujours plus de clarté, un travail de revue de la charte sera engagé qui prendra en compte le retour d’expérience d'une année de fonctionnement de l'atelier.
 
-##b. Les Ã©vénements 
+##b. Les Ã©vènements 
 
-###i. Ventes aux enchères
+### Ventes aux enchères
 
 Pour toujours encourager davantage l'accessibilité au vélo, le prix de vente des vélos adulte est compris entre 40 et 80 euros. Les vélos enfant sont à prix libre et pouvant être changés pour un vélo plus grand gratuitement à mesure de la croissance de l’enfant.
 
@@ -122,12 +122,13 @@ Ce principe de gestion du prix des vélos est complexe au regard de l'objectif v
 
 Les vélos mis à la vente à cette occasion sont des vélos qui se trouvent à l'atelier et revêtent un charme particulier de part leur histoire, leur belle ou originale faction.
 
-En 2013, ce sont 3 ventes aux enchères qui se sont tenues
+En 2013, ce sont 3 ventes aux enchères qui se sont tenues. En moyenne, une dizaine de vélos sont mis à la vente et chaque vente permet de lever 1500€.
 
+Pour 2013, les produits imputables à ces évènements s'élèvent à 4 492,7€.
 
 [[!img  vente_1.jpg size="x300" caption="Affiche vente aux enchères"]] 
 
-Vente aux enchères 16 novembre 2013, bilan ?
+Toutefois, conscient-e-s du caractère sélectif du principe de la vente aux enchères (celui-lle qui aura le dernier mot sera celui-lle ayant le plus de moyens financiers), une nouvelle formule moins discriminante est à l'étude. 
 
 ##c. ouvertures de l’atelier à des publics spécifiques 
 
@@ -233,14 +234,23 @@ L’objectif 2014 est la création d’un livret du bénévole
 
 ###ii. Des salariés sans qui rien n’aurait été possible aline
 
-La création d'emplois au sein des ateliers vélo : l'autonomie financière relativement forte des ateliers vélo permet l'emploi de personnes rencontrant des difficultés d'accès à l'emploi. Cette démarche s'adresse prioritairement - bien que pas exclusivement - aux jeunes du quartier dans lequel l'atelier est implanté, le fait de travailler près de leur lieu de vie, au service de personnes proches, représentant une motivation supplémentaire.
- L'association compte actuellement 4 salarié-e-s à temps plein (1 femme et 3 hommes) en contrats aidés (2 CUI-CAE et 2 emplois tremplin), dont un-e, assurant des tâches majoritairement administratives, est mutualisée de manière à permettre le développement des trois associations existantes et celui du réseau des Cyclofficines en favorisant la création de nouvelles associations à moyens et longs termes. L'ouverture du deuxième atelier parisien va entraîner l'embauche d'une personne supplémentaire en 2014.
+Ce n'est jamais assez répété, l'objectif de la Cyclofficine est de créer de l'emploi par l'auto-réparation autogérée.
 
-Chacun-e des salarié-e-s est rattaché-e à l'une des associations en tant que structure employeuse et à l'un des ateliers fixes en tant que lieu de travail. Toutefois, selon le principe de mutualisation des moyens, notamment humains, définis dans la convention inter-cyclofficine en 2012, illes peuvent être amené-e-s à travailler ponctuellement au sein d'un atelier différent de leur atelier de référence selon les besoins.
+En 2013, la Cyclofficine de Paris emploie 4 salarié-e-s à temps plein (1 femme et 3 hommes) en contrats aidés (2 CUI-CAE et 2 emplois tremplin), dont un-e, assurant des tâches majoritairement administratives, est mutualisé entre les 3 associations de manière à permettre le développement de chacune et la cohérence du réseau des Cyclofficines. La mise à disposition de salarié-e entre les Cyclofficines est prévue de manière transparente par une convention entre les Cyclofficines et un principe de facturation traditionnel. Ce fonctionnement garantit un équilibre entre les moyens et les besoins humains des ateliers.
 
-La répartition des tâches entre les salarié-e-s mais également entre salarié-e-s et bénévoles est effectuée en fonction des besoins de l'association et des compétences et souhaits de chacun-e-s. Bien que chaque membre actif-ve (salarié-e ou non) alloue une part majeure de son temps à l'un ou l'autre des grands domaines d'activités (animation/mécanique ou travail administratif), ille n'y est pas réduit et peut s'ille le souhaite, ou si cela s'avère pertinent, participer à la prise en charge de tâches diverses.
+L'idéal de fonctionnement de l'association en termes de gouvernance est un CA collégial ou chaque personne représente une voix à poids égal indépendamment de l'historique, du genre ou de tout autre critère. Se posent alors des questions de fond relativement au fonctionnement de l'association.
+
+Quelle gestion pratique de l'interface bénévole/salarié-e ? Les salarié-e ne sont pas embauché-e-s à la Cyclofficine comme palliatif à un défaut d'implication de bénévoles. Néanmoins, le bénévolat permettant l'autofinancement du projet est ce qui stabilise l'emploi à l'association. 
+Etant sur une activité à forte implication humaine et éthique, une dérive potentielle du temps de travail des salarié-e-s doit attirer la vigilance de tou-te-s. Si le bénévolat des salarié-e-s est possible et très apprécié, il faut rester clair sur la répartition travail/bénévolat.
+
+Enfin, "Autogestion" implique auto-responsabilisation.
+
+En principe, chaque salarié-e décide seul-e des tâches qui seront les siennes et de ses envies en termes de développement personnel. Ces aspirations doivent cependant s'accorder a minima avec les besoins vitaux de l'association.
+Pour juger et répartir ce subtil équilibre, un travail de réflexion a été engagé ou chacun-e établissait une "fiche de poste" rêvée (salarié-e comme bénévole). Ce travail de projection et de prise de recul a été associé à l'évaluation par chaque salarié de son temps de travail. En parallèle, les besoins vitaux de l'association ont été recensés. Un groupe de travail ouvert étudie la coïncidence de ces 2 informations et le CA pourra travailler à la mise en place des conclusions du groupe de travail.
+
+Il est impératif, qu'au milieu des nombreuses activités qui sont celles de la Cyclofficine, la qualité des conditions de travail des emplois que le succès de l'activité permet de créer soit protégée. La prise de recul et la bonne visibilité sur les aspirations de chacun-e et les objectifs de l'association doivent être au cœur des préoccupations malgré un quotidien si dynamique.
+En complément aux réunion mensuelle du CA, une réunion hebdomadaire de discussion ouverte mais dédiée aux salari-é-s à lieu tous les mardi matins depuis septembre 2013.
 
-Des réunions fréquentes, entre salarié-e-s et entre bénévoles et salarié-e-s, permettent une répartition des tâches conforme aux besoins des associations et aux souhaits et possibilités de chacun-e-s des membres actif-ve-s.
 
 ###iii. Une réflexion permanente sur l’organisation pour un meilleur fonctionnement aline